L'empire des séries, France info

L'empire des séries. Jeux, réseaux sociaux et clonage de vedettes dans la 5e saison de "Black Mirror"

Depuis 2011, Charlie Brooker et Annabel Jones explorent les conséquences des progrès technologiques sur nos vies et dans notre quotidien. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Miley Cyrus incarne la vedette pop Ashley, clonée en poupée à son effigie, dans le troisième épisode de la 5e saison de \"Black Mirror\"
Miley Cyrus incarne la vedette pop Ashley, clonée en poupée à son effigie, dans le troisième épisode de la 5e saison de "Black Mirror" (NETFLIX)

La 5e saison de Black Mirror disponible sur Netflix s'interroge à la fois sur le statut de vedette, la nocivité des réseaux sociaux et les possibilités infinies des jeux en réseau.

La chanteuse de pop Miley Cyrus est l’une des vedettes de la nouvelle saison de Black Mirror, cette formidable série britannique d’anticipation qui depuis huit ans interroge avec intelligence les travers des progrès technologiques dans la société.

La série belle, bien écrite, bien interprétée est devenue un phénomène

Pas d’acteur récurrent : chaque épisode est une histoire différente dans un genre différent, du thriller futuriste à la romance. Elle trimballe un coté devin : ses auteurs Charlie Brooker et Annabel Jones ont anticipé l’élection d’un comédien à la tête d’un état, comme récemment en Ukraine, ou une nouvelle politique sociale en Chine qui donne des aides en fonction de notations de concitoyens comme dans l’un des épisodes.

Un épisode interactif pas concluant sorti à Noël

Pour cette cinquième saison, après un épisode interactif pas très concluant, les trois nouveaux sont plus des commentaires engagés sur les technologies d'aujourd’hui que de l’anticipation pure. Le premier fait déraper un jeu vidéo de réalité virtuelle à la street fighting entre deux amis d’enfance de façon inattendue. Le deuxième critique vertement les réseaux sociaux : c’est l’histoire d’un homme prêt à tout pour parler avec le patron d’un réseau à la facebook. On découvre au passage qu’aujourd’hui les reseaux sociaux en savent plus sur vous que la police.

Miley Cyrus clonée et transformée en hologramme

Quant au troisième épisode, il jette un regard sarcastique sur le monde de l’industrie musicale, machine énorme qui ne fait que digérer ses artistes, les manipule, peut les transformer en hologrammes, ou en poupées à leur effigie, dotées d’une intelligence artificielle qui clone leur personnalité.

Miley Cyrus est l’héroine de ce troisième épisode. Celle qu’on a découvert dans la série Hannah Montana est parfaite dans le rôle d’une vedette qui se rebelle contre l’utilisation marketing de son image. Comme toujours, les trois épisodes sont prenants, déstabilisants.

Quant à son auteur Charlie Brooker, il avoue que comme un de ses héros, il consacre 10 minutes par jour à se vider la tête pour échapper à cette tyrannie technologique.

Miley Cyrus incarne la vedette pop Ashley, clonée en poupée à son effigie, dans le troisième épisode de la 5e saison de \"Black Mirror\"
Miley Cyrus incarne la vedette pop Ashley, clonée en poupée à son effigie, dans le troisième épisode de la 5e saison de "Black Mirror" (NETFLIX)