L'empire des séries, France info

L'empire des séries. "Au nom du Père" : Crises de foi sur Arte

Dans sa nouvelle série "Au nom du père", Adam Price, le scénariste danois de "Borgen" plonge son univers dans une famille de pasteurs au Danemark.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lars Mikkelsen qui incarne le patriarche Johannes dans Au nom du Père a reçu l\'International Emmy award pour ce rôle. Aux côtés de  Morten Hee Andersen qui incarne l\'un de ses deux fils August.
Lars Mikkelsen qui incarne le patriarche Johannes dans Au nom du Père a reçu l'International Emmy award pour ce rôle. Aux côtés de  Morten Hee Andersen qui incarne l'un de ses deux fils August. (Tine Harden Arte)

On avait aimé Borgen : une série danoise qui racontait avec réalisme la conquête du pouvoir par une femme politique et ses difficultés une fois devenue Première ministre. Avec Au nom du Père, le même auteur danois Adam Price nous fait pénétrer dans un autre univers : l’église luthérienne au Danemark. Une fascinante série en dix épisodes dans une famille de pasteurs.

Un pasteur et ses fils

Au nom du Père se déroule de prime abord dans une famille idéale. Le patriarche Johannes, pasteur de père en fils depuis plus de 250 ans, se présente pour devenir évêque de Copenhague. Un seul de ses enfants suit la voie religieuse. L’autre, en rébellion, triche en école de commerce.  Le poids du père pèse sur tous…

Ce que réussit avec talent Adam Price dans cette série, c’est d’abord de raconter les relations entre père et fils : "Je voulais écrire une série sur le côté masculin d’une famille. Je pense que les relations entre hommes dans une famille sont différentes. Je voulais aussi faire une série sur la religion. Vous savez, il y a beaucoup de pères et de fils dans la Bible." 

La religion est encore plus politique que la politique

Adam Price, auteur de Borgen et de Au nom du père

franceinfo

Au Danemark comme ailleurs, les pasteurs peuvent fonder une famille et avoir des enfants. Plonger cette histoire dans le milieu ecclésiastique apporte à la série une dimension mystique.

"Les histoires que nous racontons sont universelles. Chacun connaît les mythes bibliques que nous évoquons : Abel et Caïn, l’histoire de deux frères ; Abraham  et Isaac, un père qui doit sacrifier son fils... La série parle des parents et de leurs enfants, et de combien il est facile pour des parents de détruire leurs enfants, par l’amour ou par les trop hautes attentes qu’on a d’eux".  

Sans complaisance

Au nom du Père impressionne par la densité de ses personnages et une réalisation qui mêle réalisme et fantastique. Un regard inattendu sur une famille de pasteurs finalement presque comme les autres…  

Au nom du Père : tous les épisodes sont disponibles jusqu'au 28 décembre sur https://www.arte.tv/fr/videos/RC-015135/au-nom-du-pere/ et les trois prochains seront diffusés jeudi soir sur Arte.

Lars Mikkelsen qui incarne le patriarche Johannes dans Au nom du Père a reçu l\'International Emmy award pour ce rôle. Aux côtés de  Morten Hee Andersen qui incarne l\'un de ses deux fils August.
Lars Mikkelsen qui incarne le patriarche Johannes dans Au nom du Père a reçu l'International Emmy award pour ce rôle. Aux côtés de  Morten Hee Andersen qui incarne l'un de ses deux fils August. (Tine Harden Arte)