"Arcane", la beauté de l'animation et une série puissante

écouter (3min)

Les séries inspirées de jeux vidéos ont de l’avenir lorsqu’elles sont adaptées brillamment. La preuve avec le best-seller "League of Legends" qui devient "Arcane" sur les écrans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le personnage "Vi" dans "Arcane" saison 1. (FR_TMDB)

Arcane, c’est comme dans le film Metropolis dans les années 1920, signé Fritz Lang. Un monde en haut, baptisé "Piltover", avec le ciel bleu, des zeppelins dans le ciel, des prouesses technologiques arrêtées au temps de l’invention de la machine à vapeur, et une fameuse trouvaille : une boule bleue, "l’hextech",  qui permet de contrôler l’énergie magique. Et en bas, les bas-fonds, les rues miteuses, sans lumière, moins industrielles, faites de bric et de broc. Au milieu, deux sœurs qui se détestent. C’est le point de départ d’Arcane, puissante série d’animation qui a cartonné sur Netflix dès sa sortie le mois dernier.

On est à la fois dans Robin des Bois et dans La Guerre des gangs, sanglante mais à la violence contenue, qui rappelle du Quentin Tarantino. La musique est rock et l’animation vraiment belle. On n'est ni dans les personnages ronds des dessins animés de chez Disney, ni dans les films japonais d’animation avec des arrêts sur image. C’est de la pure french touch, un mélange hybride du meilleur des deux, avec des personnages longilignes, les lumières réalistes qui jouent sur l’ombre, et des couleurs ocre et bleue, avec des cadrages cinématographiques. 

Le prequel de "League of Legends"

Arcane est une production réalisée en France avec beaucoup de rebondissements dans la première saison qui plante le décor : une jeune fille aux cheveux bleus qui évoque Léa Seydoux dans La vie d’Adèle; sa sœur aux cheveux plutôt roux; des personnages monstrueux aux yeux de verre, des hommes baraqués tatoués; une ville en proie au terrorisme.

Pas besoin de connaître le jeu vidéo League of Legends pour plonger dans Arcane. La série en est le prequel, l’introduction. On découvre l’origine des principaux protagonistes. La série parle du sens de la famille, de lutte des classes, de progrès social. Une série qui a ravi à la fois les fans du jeu vidéo et les novices.

Arcane, trois actes de trois épisodes, à découvrir sur la plateforme Netflix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.