L'émission spatiale, France info

L'émission spatiale. "Vous faites quoi comme sport dans l'espace ?" demande Manacée, 10 ans, à Thomas Pesquet

Vélo, musculation, machine de fitness adaptée... Cette semaine dans "L'émission spatiale", Thomas Pesquet raconte aux enfants sa routine quotidienne pour garder la forme dans l'espace, un vrai enjeu de santé pour les astronautes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
19 juin 2020. Thomas Pesquet à l\'entraînement à Houston au Texas, en préparation de son nouveau vol pour la mission \"Alpha\". (Illustration)
19 juin 2020. Thomas Pesquet à l'entraînement à Houston au Texas, en préparation de son nouveau vol pour la mission "Alpha". (Illustration) (BILL STAFFORD / NASA / AFP)

L'émission spatiale mouille le maillot cette semaine ! Depuis l'espace, Thomas Pesquet a suivi et célébré la récente victoire des rugbymen du Stade Toulousain en championnat d'Europe, son "club de coeur". 

Mais l’astronaute ne se contente pas de suivre de loin les sportifs depuis l’ISS, il doit lui-même garder la forme dans l’espace et cela demande une bonne dose d'adaptation ! Dans ce nouvel épisode de L’émission spatiale, c'est le sujet qui intéresse cette semaine les CM2 de l’école Léonard de Vinci à Massy...

C’est Louise 10 ans qui lui pose la première question : "Est-ce que tu fais des exercices le matin pour commencer la journée ?" lui demande l'élève de CM2. Thomas Pesquet lui explique : "Tous les jours on a deux heures et demi de sport", qui peuvent avoir lieu le matin ou à un autre moment mais c'est bien prévu dans son emploi du temps, comme pour le écoliers. "C’est important pour nous pour rester en forme parce que sinon, on perd trop de muscles, de masse osseuse et on reviendrait sur Terre en mauvais état donc on est obligé de le faire."

Manacée, 10 ans se demande quels sports pratique l’astronaute dans l’espace. Thomas Pesquet prévient d'emblée : "pas beaucoup de variétés, car il n’y a pas de terrain de sport ou de piscine dans l’ISS ! Cependant, les astronautes peuvent compter sur du matériel adapté : d’abord, une machine de musculation "pour travailler les biceps, les muscle du dos, les jambes, les épaules. etc" mais aussi "un vélo qui flotte, suspendu, un peu attaché au mur avec les amortisseurs" et un "tapis roulant qui est accroché au mur" auquel les astronautes sont accrochés avec des sangles "pour ne pas s’envoler" ! Un ensemble d’exercices "un peu répétitifs" pendant six mois, concède l’astronaute.

Au tour d’Owen, 10 ans : "Est-ce que quand vous faites du sport, les poids, ils volent ?" Impossible car il n'y a pas de poids dans l’espace, raconte Thomas Pesquet : "On ne peut pas faire de musculation comme on ferait sur Terre. Les poids ne nous demandent aucun effort pour les soulever", sourit l’astronaute. Pour compenser, Thomas Pesquet s'entraîne sur un appareil utilisant la force de la compression, une machine "bizarre" conçue pour l’espace et appelée ARED.

Enfin Léo, 10 ans, clôt l'émission avec sa question : "Est-ce qu’à cause de l’apesanteur, vous faites du sport en l’air ?" par exemple, lors des abdos ou des pompes.  Réponse de l’astronaute : "Oui on fait du sport en l’air mais on a des systèmes un peu particuliers. On est toujours attachés", avec une sorte de ceinture de sécurité, ce qui n'est pas toujours confortable pour faire du sport librement, raconte l’astronaute pour terminer cette émission.

Sur cette page, vous pouvez écouter en entier ce nouvel épisode de L'émission spatiale, où l'astronaute Thomas Pesquet répond à des questions d'enfants sur la vie à bord de l'ISS. Un rendez-vous à écouter chaque samedi à 10h44 et 12h51 sur la radio france info et à retrouver en podcast.

Pour faire participer une classe (primaire et collège) à un enregistrement de L'émission spatiale, dans la limite de places disponibles, contactez les services de la Médiatrice de Radio France.

19 juin 2020. Thomas Pesquet à l\'entraînement à Houston au Texas, en préparation de son nouveau vol pour la mission \"Alpha\". (Illustration)
19 juin 2020. Thomas Pesquet à l'entraînement à Houston au Texas, en préparation de son nouveau vol pour la mission "Alpha". (Illustration) (BILL STAFFORD / NASA / AFP)