Cet article date de plus de sept ans.

Tous fans d'Alain Juppé... ou presque

écouter (10min)
Après avoir reçu le prix de l'humour en politique, avoir fait la Une des Inrockuptibles la semaine dernière, voilà qu'Alain Juppé a été désigné homme politique de l'année par les lecteurs du magazine de tendance masculine "GQ". Alain Juppé est partout, une véritable Juppémania.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"En politique on est jamais fini, regardez moi" avait déclaré Alain Juppé au quotidien Libération l'année dernière. Cette phrase lui avait valu fin septembre le prix de l'humour en politique. Il ne croyait pas si bien dire.

Depuis, l'ancien Premier ministre est en haut dans les vagues de sondages. Sur un petit nuage. Dans le rôle du vieux sage, et même à la une de magazines tendances. Alors que Nicolas Sarkozy, il y a peu, ironisait encore sur son âge. Le député UMP du Rhône Georges Fenech le reconnaît, il a changé son image.

Pour Georges Fenech, Alain Juppé est la page
écouter

Car être tendance ça ne fait pas tout souligne le sarkozyste et député du Nord Marc-Philippe Daubresse. Il salue à sa manière le titre décerné à Alain Juppé par le magazine GQ

Marc-Philippe Daubresse salue ce nouveau titre
écouter

Une question que ne se pose pas Jerôme Chartier, soutien de François Fillon pour la primaire en 2016. 

Jérôme Chartier, plus mesuré face à cet enthousiasme
écouter

Une manière de souligner que deux ans en politique c'est long, très long, et que les hommes politiques d'une année ne sont pas forcément ceux de l'année suivante.

 

La juppémania vue de gauche

 

"Je vois très bien que si d'un seul coup on a oublié le Juppé du plan Juppé et des blocages dans la société, c'est qu'il est aujourd'hui un refuge devant les insatisfactions provoquées par la droite mais aussi par la gauche"

Déclaration du président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, invité de l'émission Questions d'info sur la chaîne LCP en partenariat avec France Info. Une "juppémania" qui irrite aussi Malek Bouthi le député PS de l'Essonne. 

Malek Bouthi dénonce le désir "faux-jeton" d'Alain Juppé
écouter

Un joker qui ne manque pas de jus pour l'instant. A 69 ans, sa stratégie est pour l'instant payante mais une fois l'élection du président de l'UMP passée, le rythme et les attaques aussi contre lui devraient s'accélerer. "Je vais te tuer" lui aurait dit Nicolas Sarkozy lors de leur entrevue début septembre. "Tu sais où me trouver" lui aurait rétorqué Alain Juppé.

Dans l'immédiat, c'est dans les médias, mais samedi ce sera à Bordeaux où Nicolas Sarkozy tient meeting. Le maire de la ville a prévu d'y faire une apparition. Mais une apparition seulement, le temps de saluer l'ancien chef de l'Etat. Car Alain Juppé a d'autres manifestations prévues ce jour-là à son agenda.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.