Cet article date de plus de huit ans.

Martine Aubry toujours sur la route de Matignon

écouter (20min)
La maire de Lille a été remise en examen par la décision de la cour de cassation, dans le dossier de l'amiante. Cette décision de justice avait été invalidée par la cour d'appel. La procédure est donc relancée, de quoi refroidir ses supporters qui voudraient la voir s'installer à Matignon ? 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Il ne s'agit
pas d'une bonne nouvelle, mais sur la forme, ce qui est moins grave que sur le
fond. Martine
Aubry a été mise en examen en tant que fonctionnaire au ministère du travail de
1984 à 1987, avant qu'elle soit ministre. L'association
des victimes de l'amiante n'a jamais ni visé ni accusé personnellement la maire
de Lille. L'organisation
ne souhaitait pas contester sa mise à l'écart du dossier, mais en même temps
que Martine Aubry, huit autres personnes avait été sorties du dossier, et
celles-ci, l'association estimaient qu'elles avaient des comptes à rendre à la
justice. Les différentes
personnalités n'étaient pas dissociables du point de vue juridique.

Ce qui explique le fait que Martine Aubry se dise
sereine.

L'ancienne
directrice du travail estime avoir agi au regard des connaissances de l'époque. Sur le plan politique,
la sérénité est peut-être moins évidente. Mais non pas
à cause de cette mise en examen, mais du fait de son positionnement politique. Pour les supporters
de Martine Aubry, la seule place qu'elle mérite, c'est Matignon. Quand le
fauteuil de Jean-Marc Ayrault a paru sur le point de se libérer, quand Martine
Aubry a déjeuné avec François Hollande, ils ont cru que l'heure de leur
championne était arrivée. Fausse alerte,
ou fausse joie, en tout cas l'hypothèse s'éloigne.

Jean-Marc Ayrault a conforté son siège à Matignon,
avec l'annonce du chantier de la réforme fiscale...

Et Martine
Aubry s'efforce d'entretenir la flamme. Elle a réuni
ses plus proches en séminaire il y a une dizaine de jours. Objectif,
mobiliser les troupes, et devenir la boîte à idée du PS. Jusqu'à
présent, aucune idée spectaculaire n'est sortie du chapeau. Martine
Aubry est moins pressée, son calendrier s'étire un peu plus dans le temps
désormais. Mais ce n'est
pas l'amiante qui est la cause de ce report, mais tout simplement la situation politique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.