L'auto, France info

Tests hivernaux : les voitures confrontées à l'enfer du froid !

Ça y est ! Le froid est arrivé. Et, pour que nos voitures n'en souffrent pas, les constructeurs investissent des centaines de millions en recherche…

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Voiture sous la neige © Maxppp)

Vous le savez : avant qu'une nouveau modèle soit lancé, il passe par toute une série de tests, qui sont de véritables séances de torture, pour tous les organes de la voiture.

Et, parmi ces tests où des dizaines de prototypes sont martyrisés, il y a les tests climatiques, avec les températures les plus extrêmes.

Bien sûr, tous les constructeurs se déplacent dans les déserts du monde  et dans le grand nord.

Mais il y a aussi des tests en "chambre froide"  et dans des atmosphères recréées artificiellement.

Les constructeurs recréent artificiellement les conditions les plus dures !

Ford annonce la construction du plus grand centre de tests climatiques du monde entier ; le plus grand  et le plus moderne !

Il va pouvoir simuler des altitudes allant jusqu'à 5 200 m – plus haut que le plateau tibétain ; il va pouvoir atteindre des températures de -40° – ce qui est quand même rare, en "situation réelle" ; avec sa soufflerie, il va pouvoir recréer des vents de 250 km/h ( !! ) ; soit les pires ouragans, de catégorie 5.

Et, pour que les supplices soient complets, il y aura aussi la possibilité d'aller de l'aridité la plus radicale, jusqu'à presque 100% d'humidité  et les voitures, après être passées à -40°, iront dans des zones à +55 – soit, quasiment, le record mondial de chaleur, enregistré dans le Sahara !

Et, moyennant quoi, quand il fait – comme ces jours-ci – un innocent petit -2, ou -5, votre voiture démarre ; les serrures ne sont pas gelées ; tout fonctionne  et vous pouvez rouler !

(Voiture sous la neige © Maxppp)