L'auto, France info

Suspension hydropneumatique Citroën : la fin ?

Depuis 80 ans, la marque Citroën est associée à une idée de technologie, et d'avant-garde. L'unde de ces singularités, c'est la suspension hydropneumatique. Mais elle est en train de disparaître...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La suspension hydropneumatique, c'était un des coups de génie de la DS, en 1955.
Une suspension sur "coussins d'air", à l'époque où les voitures vous secouaient dans tous les sens, c'était incroyable ! Le confort était absolu ; et les qualités routières très en avance sur toute la production automobile de l'époque.
Cette suspension n'existe plus, aujourd'hui, que sur une partie de la gamme C5. Et elle va disparaître.
Notre invité : Louis Daubin ; journaliste automobile (il dirige le magazine "Kilomètres Entreprise"). Mais il est surtout fou et très connaisseur de la marque Citroën. Et il roule, tous les jours, dans une DS de 1968, qui totalise 515.000 km !

Les questions posées :

A priori, la future Citroën haut de gamme – la grande DS 9 – ne va pas avoir cette fameuse suspension ?Cette suspension hydropneumatique est formidable d'efficacité ; précisément, quand on parle de suspension, ça veut dire quoi : "efficacité" ?Pourquoi Citroën abandonne-t-il une technique qui fait partie de son patrimoine, de son identité ?C'était une suspension tellement extraordinaire qu'elle a même été achetée par Rolls Royce, pour la Silver Shadow de 1965 !Le prix de revient de cette suspension est supérieur à celui d'une suspension classique. De combien ?C'est vraiment pour des raisons économiques que cette suspension hydropneumatique est sacrifiée ?Ceci étant, il est sûr et certain que la prochaine grande DS 9 n'aura pas de suspension hydropneumatique ; mais l'idée de la reprendre, à l'avenir, vient de revenir dans le débat, à la direction de PSA ?  

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)