L'auto, France info

Panne des commandes centralisées de votre auto : quelle galère !

De plus en plus de voitures ont des commandes regroupées sur un écran central. Que se passe-t-il en cas de panne de cet écran ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

En cas de panne de l'écran, toutes les fonctions commandées par lui deviennent impossibles à activer. De même que toutes celles qui sont commandées par un tableau qui regroupe tous les boutons.
Suivant les cas, les fonctions ne seront peut-être pas totalement hors-service. Mais il deviendra impossible de modifier les réglages.
Ce qui peut être extrêmement gênant : je me souviens de ces premiers "tableaux" de commandes, regroupés.
C'était sur une Lancia Kappa  il y a quinze ans. Panne de la platine de commandes, sur la console centrale. Manque de chance : le chauffage était resté réglé sur maximum, ainsi que la ventilation.
Résultat : impossible de prendre la voiture : elle se transformait en fournaise !

Les écrans tactiles ont leurs bugs, aussi

D'abord, à savoir : c'est rarement l'écran – sa surface tactile – qui est en panne. C'est plutôt toute l'électronique qu'il y a derrière.
Mais le résultat est le même : blocage de tous les réglages, et de tous les accès, aux fonctions commandées PAR ces touches tactiles.
Cela vient de m'arriver sur une Chevrolet Cruze : plus de radio ; et plus aucune fonction de tout le système multi-média.

Comment remédier à ces pannes ?

Il peut s'agir d'une simple re- programmation.
Mais, si l'électronique est totalement défaillante, il va falloir changer tout l'ensemble. C'est-à-dire : tout ce qui est en façade, et tout ce qu'il y a derrière.
Et là, ça va vous coûter entre 1 200 et 2 500 €.
Bien sûr, c'est une anomalie qui ne relève pas de l'usure normale de la voiture.
Donc, même si votre garantie contractuelle est terminée depuis plusieurs années, demandez une prise en charge de 60 à 80% au constructeur.

En Bref...

Bluecar : une nouvelle voiture électrique proposée à la vente
C'est la Bluecar, de Bolloré.
Si vous aimez le look de la voiture électrique d'Autolib, à Paris, vous pouvez désormais l'acheter.
Elle vaut 12 000 €, (une fois déduit le bonus écologique) de 7 000 €. Et les batteries se louent, en plus, pour 80 € par mois.
Au contraire des Autolib de la Ville de Paris, vous aurez droit à une carrosserie peinte,  en bleu,  et non plus avec l'aluminium à nu.

Volvo en passe de devenir LE n°1 mondial du poids lourd
Volvo était déjà le quatrième constructeur mondial de camions.
Mais il est en passe de racheter Dongfeng, une très grosse marque de camions chinoise.
Volvo pourrait ainsi devenir LE premier constructeur de poids lourds au monde, en dépassant le géant Mercedes !

(©)