Cet article date de plus de dix ans.

Nouvelles voitures à la mode : attention à la visibilité

écouter (2min)
Les nouvelles voitures design, très en vue, qui séduisent par leur look, ont souvent de petits inconvénients pratiques. Notamment, elles réservent de mauvaises surprises du point de vue de la visibilité.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ces modèles très "design" – Citroën DS5, Land Rover Evoque, Nissan Juke, les nouvelles Lancia Ypsilon – attirent les regards.
Mais leur ligne est très plongeante vers l’avant et leur surface vitrée latérale, surtout à l’arrière, est fortement réduite.
Pour les passagers arrière, cela donne l’impression d’un certain confinement, d’un enfermement. Et, si vous êtes conducteur, cela crée une gêne en termes de visibilité.
Ce peut même être dangereux. Notamment pour la visibilité de 3/4 arrière, lorsque vous changez de file.
Et, parfois, la faible hauteur de la lunette arrière fait que vous avez aussi du mal à voir ce qui vous suit.

Pourtant, c’est une tendance qui s’amplifie .
Cela va de la Renault Mégane – surtout en 3 portes – à la Peugeot 508, ou à la 5 GT de BMW, en passant par de petits coupés – le Honda CR-Z –, ou des berlines "sages", esthétiquement -Fiat Bravo, Lancia Delta. Même certaines voitures familiales sont touchées : les breaks Volvo V 60 ou Opel Insigna, le Fiat Doblo, le nouveau monospace Opel Zafira.

Il y a des raisons pour que la visibilité se réduise ainsi.
D'abord, il y a la mode. Dans les designs actuels, on privilégie plutôt les surfaces de tôle que les surfaces vitrées. Pour donner une sensation de solidité, de protection en cas d’accident.
Ensuite, il y a une raison objective : cette ligne plongeante vers l’avant, et qui remonte vers l’arrière, correspond à un avant assez bas pour des raisons aérodynamiques, et un arrière assez haut, pour avoir un coffre relativement grand.
Mais c’est vrai que cela peut être dangereux. Et il n'existe aucune norme en la matière !

 

 

Un marché automobile européen timide en 2012
En Europe, les experts tablent sur des ventes automobiles à hauteur de 13 millions de voitures : -4%, après les -2% de 2011.
En France, le repli du marché en 2012 devrait être de 10% (2 millions de voitures neuves vendues), après, il est vrai, une bonne année 2011 qui se terminera sur 2,2 millions de ventes.

Records absolus chez Volkswagen et Mercedes
En 2011, Mercedes aura investi 5 milliards d’euros dans la recherche et le développement, et le groupe Volkswagen 6 milliards.
Res records pour l’ensemble des constructeurs.

La fin de Maybach…

Maybach, c’est la marque automobile de prestige que Mercedes a fait renaître il y a 9 ans et qui commercialise des limousines à partir de 415 000 € ! Pourtant, la marque perd de l’argent chroniquement.
une décision a été prise de la faire disparaître fin 2013. A la place, il y aura des Mercedes Classe S, dans des définitions plus luxueuses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.