L'auto, France info

Musée Mercedes à Stuttgart : le plus grand musée d'un constructeur automobile au monde

Le musée automobile de la marque Mercedes, dans la ville du siège de la marque, est une réalisation étonnante et unique en son genre.

(©)

Au cas où vous feriez un petit tour du côté de l'Allemagne cet été, il y a l'extraordinaire musée Mercedes à Stuttgart. Le musée retrace 128 ans d'histoire automobile. Et, comme Mercedes n'est pas à proprement parler une marque pauvre, cela donne le plus grand musée qu'un constructeur automobile au monde ait jamais aménagé. Il y a 160 voitures exposées dans un bâtiment ultra-moderne, grandiose, qui ressemble un peu au musée Guggenheim à New-York.

Pour la visite, vous commencez par le haut,  puis vous descendez par une rampe – demi-étage par demi-étage. Et chaque palier est organisé suivant un ordre chronologique, et des thèmes de voitures.
Et vous allez cheminer dans toute l'histoire Mercedes. Vous débutez par le tricycle motorisé du fondateur – Carl Benz – de 1885.

Ensuite, vous suivez les différents âges de la marque – y compris à travers des prototypes, et des véhicules de test, qui ont servi de laboratoires roulants pour la sécurité, ou l'aérodynamisme.
Vous avez aussi quelques horreurs – comme cet abominable prototype de monospace peint en violet – assez récent – et auquel Mercedes n'a pas donné de suite !

Et puis, quelques très belles voitures de sport . Plus d'un siècle de modèles de compétition – depuis les énormissimes engins des années 1910, qui étaient des monstres, avec des moteurs pas très puissants, mais gigantesques, des transmissions par. chaînes, et quasiment pas de freins ! Sans oublier les mythiques 300 SL et SLR, avec leurs portes "papillon". L'entrée coûte 8 euros.

En Bref

Porsche toujours en croissance
Porsche va de records en records. Sur les six premiers mois de l'année, Porsche a encore augmenté ses ventes de 18%. C'est la cinquième année consécutive d'augmentation – très importante – des ventes, pour Porsche.

Attention aux sièges bébé avec "bouclier"
Une polémique apparaît sur les sièges "boucliers" – qui vont de 9 mois à 3-4 ans. Ce sont ces sièges qui ont un gros élément "absorbeur de choc", juste devant le ventre de l'enfant. Vous passez la sangle de la ceinture dans cet élément – qui, a priori fait solide, et qui semble capable de bien amortir le choc de l'enfant, en cas d'accident. Mais il semble que, avec ce type de sièges, l'enfant puisse être éjecté, lors d'un choc.
La raison : avec ces sièges "boucliers", il n'y a plus de harnais. L'enfant se retrouve comme avec une ceinture à deux points, c'est-à-dire une ceinture seulement ventrale. Et ça ne suffit pas.

 

(©)