Jeux vidéo, France info

Storytelling. "Call of Duty"

Après "Pokémon" et "Super Mario", "Call of Duty" est le 3e jeu vidéo le plus vendu de l'histoire. Le 13e volet de la série sort vendredi 4 novembre. Entre youtubeurs et stars du e-sport, décryptage de sa com' avec Bruno Fraïoli de Stratégies et Jean Zeid de franceinfo

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dans le jeu Call of Duty, le joueur incarne un soldat.
Dans le jeu Call of Duty, le joueur incarne un soldat. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Un best-seller du jeu vidéo

Call of Duty est ce que les anglo-saxons appellent un "first-person shooter", un jeu de tir à la première personne. Les trois premiers opus avaient pour cadre la Seconde Guerre mondiale mais depuis l'univers est devenu virtuel. Le dernier volet Infinite Warfare se déroule dans l'espace. Depuis le début de la série en 2003, Call of Duty s'est vendu à près de 240 millions d'exemplaires. 

Les fans au cœur de la com'

L'éditeur de Call of Duty, Activision, est en dialogue permanent avec la communauté des 30 millions de fans. Ils peuvent faire des remarques et leurs suggestions remontent au siège via une centaine de community managers répartis sur l'ensemble de la planète. Mais pour toucher un public plus large, parents et grands-parents, Activision a aussi recours aux médias traditionnels notamment avant les fêtes de fin d'année.

Le e-sport au cœur de la stratégie 

Activision, l'éditeur de Call of Duty, a lancé l'an passé la Call of Duty World League. Ce tournoi voit s'affronter les meilleurs "gamers" du monde par équipe en mode multi-joueurs. A la clé, deux millions de dollars de gain. Le e-sport est devenu pour Activision un support de communication mais aussi une source de revenu.

À la recherche du buzz

Call of Duty, jeu de tir et de guerre, charrie de nombreuses polémiques dont s'accommode parfaitement son éditeur. En 2009, les joueurs incarnent un agent de la CIA infiltré dans un groupe terroriste et ils sont invités à tirer sur les passagers d'un aéroport. La scène fait scandale. En 2015, pour une opération de com', Activision fait croire à une attaque mondiale terroriste...prise au sérieux par beaucoup d'internautes !

Dans le jeu Call of Duty, le joueur incarne un soldat.
Dans le jeu Call of Duty, le joueur incarne un soldat. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)