Séries, cinéma : de nouvelles adaptations arrivent en 2022

écouter (3min)

Le jeu vidéo et le cinéma sont deux industries désormais intiment liées. Plusieurs adaptations de jeux vidéo en film vont sortir en 2022 et les studios s'organisent pour optimiser ce débouché en plein essor.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Capture d'écran de la bande-annonce de la série Arcane, adaptation du jeu League of Legends disponible sur Netflix depuis novembre 2021 (NETFLIX FRANCE)

Uncharted dès le mois de février, puis Sonic, Mario... les adaptations de jeux vidéo en film ne vont pas manquer en 2022. Un genre qui n'a pas toujours été couronné de succès, comme l'explique Brice N'Guessan, directeur de la rédaction de Jeux Vidéo Magazine.

franceinfo : Les débuts entre ces deux industries ont été laborieux ?

Brice N'Guessan : Oui, les choses ont bien changé depuis les années 90 quand on a vu débarquer les premières adaptations de jeux vidéo à l’écran. A l’époque l’idée est de profiter de la popularité du jeu pour espérer engranger des revenus facilement. Hollywood drague alors les éditeurs de jeux vidéo pour récupérer les droits d’adaptations en confiant la réalisation des films à des studios qui connaissaient peu l’univers du jeu vidéo et se sont vouent éloignés de l’ADN d’origine du jeu.

Premier à en faire les frais : Super Mario Bros en1993 avec une adaptation catastrophique. Vont suivre Street Fighter, Mortal Kombat, Pokémon puis, en 2001, le succès de Tomb Raider avec Angelina Jolie en Lara Croft va démontrer que l’on peut cartonner en mettant les moyens et en respectant l’œuvre originelle.



On dénombre aujourd’hui une soixantaine de films adaptés d'un jeu vidéo. Quel est celui qui a eu le plus de succès ?

Ce n’est pas la meilleure adaptation mais Warcraft, adapté du célèbre jeu d’aventure PC World of Warcraft est le film qui a généré le plus de recettes avec 438 millions de dollars, soit autant que le film La La Land de Damien Chazelle six fois oscarisé.

Pour la petite histoire, Warcraft a été un flop aux États-Unis et en Europe, mais il a été sauvé par les joueurs chinois, inconditionnels du jeu qui se sont massés pour découvrir le long métrage.

La licence qui a rapporté le plus, en cumulant tous les films, c’est l’adaptation du jeu d’horreur Resident Evil. Depuis la sortie du premier en 2002, l’éditeur japonais Capcom a généré 1,2 milliards de dollars de recette. Un tour de force car la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.

Justement, pour respecter l’œuvre, certains éditeurs s’impliquent maintenant directement dans le processus créatif...

Le meilleur exemple à ce jour c’est la série Arcane, tirée de l’univers du jeu au 180 millions de joueurs : League of Legends. Les créateurs ont travaillé main dans la main avec un studio français : Fortiche Production.

Cinq ans de travail, 300 personnes pour réaliser cette série d’animation à la direction artistique incroyable qui réussit le tour de force de séduire néophytes et férus de jeu vidéo. A sa sortie, en novembre dernier, la série est l’une des plus regardée sur Netflix faisant jeu égale durant quatre semaines avec la dernière saison de Narcos. Autre exemple, PlayStation qui a créé PlayStation Productions pour s’occuper directement de l’adaptation au cinéma ou en série de leurs licences cultes : The Last of Us, Ghost of Tsushima ou encore Uncharted qui débarquera dans les salles le 16 février prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.