Jeux vidéo, France info

Quand les joueurs financent "leurs" jeux

Les internautes sont de plus en plus nombreux à mettre la main à la poche pour financer des jeux vidéo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Et en 2014, ce financement participatif très en vogue porte ses fruits. Une manière pour les passionnés de jeux vidéo de soutenir des projets, un engagement symbolisé par le site américain Kickstarter. L'an dernier, ce service aurait recueilli 200 millions de dollars rien que pour les jeux.

 
Premier exemple de jeu "kickstarté" avec l'OVNI Octodad . Créé en octobre 2010 par une dizaine d'étudiants de Chicago, le jeu a bénéficié d'un financement participatif pour rendre le jeu plus grand, plus beau et... encore plus barré.

Car Octodad ne vous demande rien de moins que de vous glisser dans la peau d'un poulpe sur PC, Mac et bientôt PlayStation 4 pour une quinzaine d'euros.

L'histoire : celle d'une famille lambda sauf que le patriarche est un visqueux céphalopode jaune. Et qu'il est le seul à le savoir. Et ça fait 10 ans que ça dure. Débile ? Oui. Original ? Jusqu'au bout des tentacules. Mais contrôler un poulpe n'est pas si simple. Traverser une église entre les bancs pour atteindre sa fiancée dans ses conditions est aussi acrobatique que ridicule. C'est là que se loge le meilleur d'Octodad , dans sa drôlerie et sa tendresse. Trop court et répétitif, il lasse malheureusement.

Il est le symbole du financement participatif réussi : le jeu Broken Age signé par l'américain Tim Shafer est enfin disponible, tout du moins son premier volet. Presque deux ans après avoir donné 3,3 millions de dollars tout de même, le joueur/investisseur est invité à vivre deux destins. D'abord, celui d'un aventurier qui doit faire un choix difficile à bord d'un vaisseau spatial dirigé par un ordinateur très maternel. L'autre héros, c'est une adolescente prédestinée à être sacrifiée à un monstre. Mais la rébellion n'est pas loin.

Délicat, visuellement superbe, Broken Age est un enchantement trop court, une mise en bouche qui scrute le passage à l'âge adulte sur PC, Mac, smartphones et tablettes pour une vingtaine d'euros la saison complète.

Dernier projet Kickstarter financé et disponible sur PC, The Banner Saga , avec comme décor un monde nordique splendide et peuplé de vikings. D'anciens guerriers faits de pierre, sont de retour et comptent bien anéantir toute forme de civilisation. On suivra deux caravanes, l'une composée du futur roi humain et l'autre avec deux chasseurs fuyant leur village ravagé.

Il faut gérer sa caravane, affronter tel un jeu de dames des ennemis retords, la patte artistique est soignée, irrésistible tout comme la bande-son superbe, et même si le scénario peut s'avérer complexe vu le nombre de protagonistes, The Banner Saga est un bel appel du Grand Nord.

(©)