Jeux vidéo, France info

En direct du monde. En Chine, un jeu vidéo dont raffolent les jeunes et les militaires inquiète le gouvernement

Un jeu vidéo connaît un succès fou en Chine. "Kings of Glory" revendique 200 millions de joueurs et 80 millions d’utilisateurs quotidiens.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Capture d\'écran \"King of Glory\".
Capture d'écran "King of Glory". (King of Glory)

Les militaires et plus largement les jeunes chinois, sont devenus accros à un jeu vidéo sur téléphone portable avec les dangers qu'on connaît. Kings of Glory (Les rois de la gloire), est un jeu de combat sur téléphone portable ultra populaire en Chine.

Il a été développé par Tencent, un géant de l’internet chinois. Kings of Glory revendique 200 millions de joueurs et 80 millions d’utilisateurs quotidiens. Il se joue en réseau, c’est une application gratuite, mais certains contenus sont payants. Les jeunes et les adolescents notamment en sont fans. A tel point que Kings of Glory poserait un "problème de sécurité", car les soldats dépendants à ce jeu vidéo auraient l’esprit distrait lors de leurs missions. Des supérieurs de l’armée auraient même découvert qu’un dortoir entier de soldats avait passé tout un weekend à jouer à Kings of Glory.

Le gouvernement inquiet

Tencent, le développeur a été obligé d’interdire aux jeunes de moins de 12 ans d’y jouer plus d’une heure par jour. Pour les adolescents, c’est limité à deux heures.
Il a amélioré aussi son système de vérification d’identité pour que ces règles soient respectées. Cette annonce avait fait dégringoler à la bourse le titre de Tencent : Kings of Glory c’est son jeu phare. Mais le pouvoir chinois déteste voir ces jeunes accros. En 2008, la Chine a été l’un des premiers pays à inscrire l’addiction au jeu vidéo comme un trouble clinique.

Les autorités seraient en train de préparer une loi qui interdit aux jeunes de jouer au jeu vidéo entre minuit et huit heures du matin. Dans le pays, près de 24 millions d’enfants et d’adolescents seraient dépendants aux jeux vidéo. Un média officiel chinois a même signalé il y a quelques mois qu’un jeune de 17 ans dans le sud de la Chine était mort d’une attaque cérébrale après avoir joué quarante heures d’affilée sur son téléphone portable à Kings of Glory justement. Cela avait beaucoup marqué les esprits. Et le Quotidien du peuple, un journal officiel chinois avait publié un éditorial qui appelait les plateformes de jeux vidéo à leur responsabilité. Il accusait Kings of Glory de ne pas divertir les gens mais de causer leur perte.

Capture d\'écran \"King of Glory\".
Capture d'écran "King of Glory". (King of Glory)