Jeux vidéo, France info

2011, une année jeu vidéo : smartphones versus consoles portables

Depuis deux ans, les jeux vidéo sur les téléphones portables nouvelles générations bouleversent le secteur de la mobilité. Ce marché aurait même dépassé en valeur celui du jeu sur consoles portables aux États-Unis. Le tactile aura-t-il la peau des consoles traditionnelles ? Explications.

(©)

Si en 2009, 70 % des recettes des jeux mobiles appartenaient à la
Nintendo DS, 11 % seulement pour la PSP et 19 % pour les plates-formes
iOS et Android.

En
2011, changement de décors puisque ces dernières s'accaparent 58 % du
total contre seulement 36 % pour Nintendo et sa nouvelle console 3DS en
mal d’amour. Un
véritable retournement de situation qui n’est pas seulement dû aux
fonctionnalités tactiles des écrans de smartphones. Le petit prix des jeux et leur qualité comptent aussi dans l'équation.

L'avenir du jeu vidéo mobile se trouverait-il dans le téléchargement sur l'AppStore d’Apple ou l'Androïd market de Google ? La moitié des applications achetées sur ces supermarché en ligne par les utilisateurs sont effectivement des jeux.

Le jeu partout, tout le temps, par tous les temps et surtout pas cher, un marché des jeux mobiles qui devrait donc continuer à croître pour atteindre les 10,6 milliards d’euros en 2015. Une croissance vertigineuse qui a permis la naissance de nombreux studios et éditeurs de jeux vidéo en France.

(©)