Les rosiers botaniques, des valeurs sûres pour nos jardins

écouter (3min)

Parfumés, bien résistants aux maladies, voici de beaux rosiers sauvages à (re)découvrir.

Article rédigé par
Isabelle Morand - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Rosa 'Complicata' est un hybride naturel datant d'avant 1800.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Choisir un rosier n’est pas toujours chose facile. Entre les remontants, les non remontants, les buissons, les arbustifs, les lianes, les modernes, les anciens, les hybrides de thé, il n'est vraiment pas facile de s’y retrouver ! Et si on parlait seulement des rosiers botaniques ?

Les rosiers botaniques fleurissent très généreusement au printemps.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Comment les différencier des autres rosiers ?

On les appelle aussi les églantiers. Ce sont les rosiers qui sont apparus naturellement sur la terre, qui n’ont pas été hybridés par la main de l’homme. Jérôme Chéné, des Roses Loubert, entreprise installée dans la commune des Rosiers-sur-Loire (49) vous explique comment les reconnaître :

"Ils sont différents des rosiers modernes actuels par leur port, beaucoup plus vigoureux. Le feuillage permet également de les différencier. Il est beaucoup moins 'brillant' que celui des modernes. Les couleurs et formes des feuillages sont également différents. Rosa glauca, par exemple, montre un feuillage bleuté sur le dessus, pourpre au revers. Le rosier rugueux (Rosa rugosa), lui, a un feuillage très gaufré." 

"Ils offrent une seule floraison. Ce sont des roses simples, souvent à cinq pétales."

Jérôme Chéné, rosiériste

à franceinfo

Il existe 120 espèces de rosiers botaniques et 380 hybrides. 

Jérôme Chéné est rosiériste, spécialisé dans les rosiers anciens et botaniques.  (ISABELLE MORAND / DIDIER HIRSCH / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

De puissants parfums

Alors c’est vrai, les botaniques ne fleurissent qu’une seule fois au printemps mais vous pouvez compter pendant trois semaines, ou un mois, sur du très grand spectacle ! Pour créer de nouveaux rosiers, certains obtenteurs travaillent à partir de ces rosiers botaniques, car leur patrimoine génétique les rend plus résistants aux maladies. Ces hybrides sont souvent remontants et très parfumés. 

" 'Mme Charles Baltet' est un rosier bourbon au parfum très fruité. 'Triomphe d'Alençon' dégage un parfum sublime tout comme 'Alfred Colomb'. Voilà 5 ans, nous avons planté chez nous 'Joasine Hanet'. Quand il est en pleine floraison, vous sentez son parfum de loin, très loin !"

Rosiers des champs, rosiers des villes

Les municipalités redécouvrent l'intérêt de ces rosiers et en font planter de plus en plus : "Ils demandent peu d'entretien, quasiment pas de taille et pas de traitement. Les villes qui ont de grands espaces à gérer et peu de moyens pour les entretenir trouvent ces arbustes particulièrement bien adaptés à leurs besoins."

Fleurs simple et écartale de Rosa moyesii 'Geranium'. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Mes rosiers préférés

- Rosier de Hugon (R. hugonis) pour ses belles fleurs jaune pâle.

- Rosa chinensis 'Viridiflora' pour ses curieuses fleurs vertes striées de pourpre.

- Rosa moyesii 'Geranium' pour ses fleurs rouge écarlate suivies de beaux fruits en forme de petites bouteilles.     

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.