Cet article date de plus de neuf ans.

kumquat, abricotier et dipladenia

écouter (4min)
Les conseils de la semaine, si le temps le permet, on peut diviser les asters, les solidagos et les anémones du Japon. Et pour les amis du Nord, c'est le moment de mettre les chicons, les endives, à forcer.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Marie a un kumquat en pot sur le balcon (exposé plein sud à Toulouse). Il a
souffert du vent d'autan et n'a quasiment plus de feuilles. Le problème c'est
qu'il a 6-7 fruits qui vont bientôt murir. Faut-il tailler ou attendre ? CB : Il appartient à la familles des agrumes, qui craignent les chocs hydriques et thermiques. Il est donc préférable de tailler.

Alain, de Brie
sur Marne, a planté
il y a deux ans un abricotier, il pousse bien mais ne donne pas de fruit. Doit-on
le tailler et à quel moment ? CB : Les premières années, on taille pour renforcer la charpente. Quand il aura enfin fructifier, il faudra tailler au-dessus de la deuxième feuille.

Solange,
d'Argenteuil nous dit : "J'ai acheté une très jolie plante qui a fleuri tout l'été au jardin. Elle se
nomme dipladenia. Je dois la rentrer à la maison, cet hiver. Puis-je
faire des boutures pour le printemps prochain ?" CB : C'est une plante grimpante trés à la mode. Elle aime les expositions chaudes et le plein soleil. Avec un  sol riche mais bien drainé. En avril, tailler court en raccourcissant toutes les ramifications secondaires. Puis vous pourrez ensuite faire des boutures.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.