Jardin, France info

Jardin. Trois arbustes à petits fruits insolites

Cerisier de Mandchourie, fuchsia, goyavier du Brésil, trois arbustes faciles à cultiver partout. Les fruits de ces trois arbustes sont comestibles.

Cerisier de Mandchourie
Cerisier de Mandchourie (ZHUYONGMING / MOMENT RF / GETTY IMAGES)

Les arbustes à petits fruits peuvent être plantés jusqu’à la fin du mois de novembre. Framboisiers, groseilliers, cassissiers, c’est déjà une bonne base pour tous les gourmands, petits et grands. Mais il existe d’autres arbustes plus insolites qui donnent d’excellents fruits. On peut les cultiver dans tous les jardins, et même en pot sur la terrasse ou le balcon.  

Un goût poire banane surprenant  

Acca sellowiana ou goyavier du Brésil
Acca sellowiana ou goyavier du Brésil (BY DAVID PLATER UK / MOMENT OPEN / GETTY IMAGES)

On le nomme goyavier du Brésil ou Feijoa (acca sellowiana). Malgré son origine sud-américaine, il est capable de supporter -15° et conserve son beau feuillage gris bleuté toute l’année. Ses fruits, qui mûrissent à l’automne, font penser à de petits avocats, mais la ressemblance s’arrête là, comme l’explique Frédéric Lantin, producteur en bio dans le Maine-et-Loire :

"On coupe le fruit en deux, on mange la pulpe à l’intérieur. Elle a un goût assez exotique, un mélange poire-banane. C’est assez sympa, surprenant. C'est un fruit très juteux. On peut en faire des confitures, on peut le consommer frais, ou en faire des salades de fruits…" 

Le fuchsia ‘Régal’ à grappiller

Autre petit fruit inattendu, celui du fuchsia. Tous les fuchsias produisent des fruits comestibles mais la plupart sont désagréables en bouche. Il existe en revanche une variété savoureuse, et pas frileuse, dont on récolte les fruits de mi-août jusqu’aux gelées :

"Le fuchsia regia ‘Régal’ produit des fruits comestibles, très agréables à consommer. C’est un fruit très doux, facile à grappiller au jardin."  

Des cerises à gros noyau  

Le dernier arbuste de cette sélection n’a pas un nom très affriolant. Il s’agit du ragouminier (Prunus tomentosa). On l’appelle aussi le cerisier de Mandchourie ou de Nankin… Ce cerisier, rustique jusqu’à -20°, offre une belle floraison blanc rosé au printemps et ses fruits en juillet :
"C'est une petite cerise qui n'a pas de pédoncule. Elle est collée au bois. Elle est très juteuse avec un gros noyau comme toutes les cerises sauvages mais avec un petit parfum vraiment très sympathique."  
Ces trois arbustes se cultivent dans un sol ordinaire mais bien drainé et surtout en plein soleil.  

Frédéric Lantin, producteur bio dans le Maine-et-Loire porte un plan de ragouminier.
Frédéric Lantin, producteur bio dans le Maine-et-Loire porte un plan de ragouminier. (DIMITRI KALIORIS / RADIO FRANCE)

Sur l’agenda ce dimanche  

Jusqu’au 11 octobre, la place Stanislas, à Nancy (Meurthe-et-Moselle) accueille un superbe jardin éphémère réalisé par les jardiniers de la ville. Thème de cette 15e édition : le jardin japonais. 

Journées des plantes et art du jardin, à Jossigny (Seine-et-Marne). Expo-vente de plantes et des ateliers pour apprendre à sculpter des citrouilles ou tailler de grands arbres. Et une belle expo du journaliste et photographe Philippe Ferret.  

Jardins ouverts en Île-de-France. Au programme : 300 animations autour du potager dans 115 jardins (fermes urbaines, jardins partagés ou ouvriers, monuments historiques, jardins privés ou pédagogiques etc.).  

Entre cours et jardins, Le Mans (Sarthe). Une occasion unique de découvrir 23 jardins secrets de la cité Plantagenêt. La promenade dans les patios, les jardins en terrasses ou les espaces verts des hôtels particuliers est merveilleuse.  

Fête des plantes rares et de collection, La Feuillerie, Celles (Belgique). Un rendez-vous incontournable pour les fous de plantes.        

Cerisier de Mandchourie
Cerisier de Mandchourie (ZHUYONGMING / MOMENT RF / GETTY IMAGES)