Jardin, France info

Jardin. Traiter (ou pas) l'oïdium sur mes courgettes

Dans mon jardin en permaculture, l'oïdium -ce champignon qui attaque les feuilles de mes courgettes- n'est pas forcément à traiter en ennemi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'oïdium va s\'attaquer aux vieilles feuilles, mais la plante va quand même produire de belles courgettes.
L'oïdium va s'attaquer aux vieilles feuilles, mais la plante va quand même produire de belles courgettes. (GETTY IMAGES)

Alerte, mes courgettes ont de l'oïdium !  

Mais qu'arrive-t-il à vos courgettes en ce moment ? De l'oïdium ! Vous êtes nombreux à vous inquiéter de la présence de ce champignon. Il est vrai qu'il peut être impressionnant. Les feuilles des concombres, des courges et autres melons se ponctuent de taches, puis elles se couvrent entièrement d'un voile blanc et poudreux avant de se dessécher.

Alors que faire pour stopper l'oïdium ?

Deux parades sont proposées en jardinage biologique. La plus efficace est la pulvérisation de soufre sur les feuilles. Ce produit naturel ne s'accumule pas dans le sol : ce sont ses vapeurs qui agissent sur le champignon. Mais attention, lorsque les températures dépassent 28°, le soufre devient phytotoxique : il peut brûler les plantes.

Le lait, remède au jardin

Vous pouvez alors le remplacer par… du lait. Des expérimentations réalisées depuis près de 20 ans montrent l'efficacité du lait contre l'oïdium. Il perturberait le fonctionnement du champignon. Mais ce n'est pas tout : le lait stimulerait aussi les défenses naturelles des plantes. A tester en pulvérisation après l'avoir dilué à 10 %, c'est à dire en mélangeant 1l de lait à 9l d'eau.  

Autre solution : ne rien faire !

L'oïdium est moche… mais il n'est pas grave. C'est une maladie de vieillesse. Elle attaque principalement les feuilles les plus âgées des plantes. Ce qui n'empêche pas les fruits de se développer et de mûrir. Les courgettes et autres concombres restent tout aussi productifs, qu'ils soient atteints d'oïdium ou non. Dès lors pourquoi intervenir ?

La leçon de l'oïdium

Les maladies ont un rôle dans le jardin : ce sont des régulatrices, des nettoyeuses. Elles éliminent la végétation en excès ou en fin de vie. Elles font ainsi place nette aux autres plantes. C'est la leçon de l'oïdium, qui n'est pas obligatoirement à traiter.

Et le bicarbonate de soude ? Laissez-le dans le placard de la cuisine. on le voit souvent conseillé en ce moment, en mélange avec de l'huile ou du savon noir. Il y a confusion : le produit agissant contre l'oïdium est bien le bicarbonate, mais de potassium, et c'est un tout autre produit que le bicarbonate de soude ! 

L\'oïdium va s\'attaquer aux vieilles feuilles, mais la plante va quand même produire de belles courgettes.
L'oïdium va s'attaquer aux vieilles feuilles, mais la plante va quand même produire de belles courgettes. (GETTY IMAGES)