Jardin, France info

Jardin. La grande famille des chèvrefeuilles

Les chèvrefeuilles forment une grande famille. Ils sont originaires d’Asie et d’Europe, peuvent être installés au jardin ou en pot.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Chèvrefeuille grimpant.
Chèvrefeuille grimpant. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Ils sont résistants au froid  et poussent en tout sol, à partir du moment où leurs racines ne trempent pas dans l’eau. Le Lonicera, c’est le nom latin du chèvrefeuille, existe sous forme arbustive et grimpante.

Sages ou cavaleurs

Les arbustifs, on les plante en haie ou en massif, ils se tiennent tout seuls. Les grimpants ont besoin d’un support car leur bois est souple. Ils adorent crapahuter sur les grillages ou escalader des pergolas, mais vous pouvez choisir de les laisser cavaler sur le sol.

Contrairement à une idée reçue, tous les chèvrefeuilles ne sont pas parfumés loin de là. Didier Château, pépinière de la Grée, en Ille-et-Vilaine : "Il y en a assez peu de parfumés, surtout dans les arbustifs. Chez les arbustifs, ce sont surtout des variétés qui fleurissent en hiver comme le Lonicera fragrantissima, à fleurs blanc ivoire qui fleurit pendant trois mois, ce qui est appréciable à une saison où il n'y a pas grand-chose. On une grande diversité sur la forme des fleurs et la couleur des fleurs mais, sur le parfum, c'est quand même assez réduit." 

Beaux feuillages et entretien simplissime

Il existe des chèvrefeuilles qui perdent leur feuillage en hiver et d’autres qui le garde. Le feuillage n’est pas que vert. On trouve du bleu-grisâtre, du vert plus ou moins clair, et aussi des feuillages panachés comme la variété ‘Mint Crisp’, éclaboussée de blanc, ou ‘Aureomarginata’, ponctuée de jaune.

Tout ce petit monde aime le soleil mais de nombreux chèvrefeuilles supportent la mi-ombre. Quant à la taille, pas besoin de se casser la tête : "Si on veut les maintenir dans un volume assez réduit, on peut les tailler sans aucun souci, après la floraison. Si ce sont des vieilles plantes assez dégarnies, on peut même les receper assez durement. Receper, ça veut dire qu'on coupe très bas des grandes plantes un peu dégarnies, qui n'ont plus de branches à leur base. Ça repart sans souci. Enfin, pour la floraison ou la fructification, on n'a pas besoin d'une taille spécifique."

Didier Château, pépinières de la Grée, spécialisé dans les plantes grimpantes et les arbustes d\'ornement.
Didier Château, pépinières de la Grée, spécialisé dans les plantes grimpantes et les arbustes d'ornement. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)

Des fleurs 9 mois sur 12

Si vous plantez plusieurs chèvrefeuilles, renseignez-vous sur la période de floraison de chaque espèce ou variété. Car, en choisissant bien, vous pourrez avoir des fleurs en relais 9 mois sur 12. 

Merci à Didier Château, pépinières de la Grée, en Ille-et-Vilaine. Il produit une belle gamme d'arbustes d'ornement et de plantes grimpantes classiques ou plus rares.

Sur l'agenda cette semaine

Lundi 10 décembre, de 14 h à 15 h 30, visite guidée par un naturaliste des Grandes Serres du Jardin des Plantes, à Paris. Pour découvrir l'histoire de ces serres magnifiques et les plantes qu'elles abritent. Inscription au 01.40.79.56.01.

Chèvrefeuille grimpant.
Chèvrefeuille grimpant. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE)