Itinéraires, France info

Le malien Cheick Tidiane Seck, guerrier des claviers

Le musicien malien Cheick Tidiane Seck, virtuose des claviers, a longtemps accompagné Salif Keïta, Mori Kante ou encore ses amis d'enfance Amadou et Mariam. Mais depuis ses débuts à Bamako, il a vadrouillé dans le monde entier, jouant avec les plus grands du jazz comme avec les stars du hip-hop.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Cheick Tidiane Seck
est né à Ségou au Mali en 1953 dans une famille de musiciens
. Sa mère avait déjà 50 ans quand il est né et elle était l'une des grandes chanteuses de sa
génération. Dès l'âge de douze ans, il composera des morceaux pour elle.
Fasciné par l'orgue de l'Eglise, il demande aux sœurs de lui enseigner cet
instrument qu'il ne connaît pas. Il deviendra ainsi un virtuose des
claviers : du piano à toutes les formes de synthétiseurs, ce qui lui
vaudra le surnom de "guerrier des claviers ".

Au début
des années 70, il fait partie du mythique "Super Rail Band"
à Bamako,
aux côtés des chanteurs Salif Keïta ou Mory Kante. Très engagé
politiquement, il milite contre la junte militaire au pouvoir, à tel point
qu'on le surnomme le "Che Guevara de Bamako" . Arrêté à plusieurs reprises par
l'armée, il décide de quitter Bamako pour rejoindre Salif Keita et ses
musiciens à Abidjan. Il vit à Paris depuis 1985.

 

(©)