Itinéraires, France info

Le long chemin de Roukiata Ouedraogo, de Ouagadougou à Paris

Rencontre avec Roukiata Ouedraogo, comédienne et metteur en scène qui présente en ce moment son premier one man show "Ouagadougou pressé" au Lavoir Parisien.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Tour à tour danseuse,
comédienne et dramaturge, Roukiata Ouedraogo a eu plusieurs vies avant de se
découvrir une passion pour l'écriture et le jeu
Elle a d'abord été éducatrice
dans des centres aérés, puis elle se fait repérer dans la rue et commence une
carrière de mannequin, mais finalement elle se forme au métier de maquilleuse
professionnelle pour le cinéma et de grandes marques cosmétiques.

Avant de débarquer à Paris
à 20 ans, Roukiata grandit au Burkina Faso. C'est une enfant curieuse qui
ne recule devant rien
 
 

C'est en regardant sa mère se
préparer pour sortir, une véritable cérémonie, que Roukiata découvre sa première
vocation : la mode. En 2000, Roukiata vient pour la
première fois à Paris pour rendre visite à son frère. Elle rêve de devenir
styliste. Mais les écoles de mode coûtent trop cher. Alors la jeune femme passe
le BAFA et devient éducatrice dans des centres aérés. Jusqu'au jour où, un peu
malgré elle, elle commence une carrière de mannequin.

Repérée dans la rue à
plusieurs reprises, elle finit par accepter de prendre la pose.
 
En 2007, Roukiata commence à
écrire une pièce de théâtre. Yennenga, l'épopée des Mossis,
l'histoire d'une princesse burkinabé meneuse d'hommes. Elle se décide enfin à se
présenter pour un stage au cours Florent. C'est une révélation, elle est
directement admise en deuxième année.
 
En 2008, elle monte pour la première fois sur les planches du théâtre de la
comédie de la passerelle pour interpréter sa première pièce de
théâtre.
La pièce est un succès. Avec Yennenga, Roukiata part en tournée en France et en Europe.

En  décembre 2010, elle est officiellement invitée par le
ministre de la culture burkinabé à jouer sa pièce devant des chefs
d'état africains.
  
Dans son nouveau spectacle, Ougadougou pressé ,
un one woman show autobiographique, elle nous offre l'occasion de découvrir toute une série de personnages : son père qu'il fallait feinter
pour pouvoir sortir le soir au bal des bacheliers, les racoleurs et les
coiffeuses du métro Château d'eau, le taxi-man et le braiseur de poulets de
Ouaga...

Roukiata Ouedraogo
les 22 avril, les 7 et 22 mai prochain sur la scène au lavoir moderne
parisien.
  

(©)