Itinéraires, France info

Djeli Moussa Condé, joueur de kora

Le musicien guinéen Djeli Moussa Condé, grand joueur de kora, la harpe-luth mandingue, vit à Paris depuis 20 ans. Il sera en concert le 6 avril au New-Morning à Paris avec les titres de son nouvel album "Djeli".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

C'est l'histoire d'un enfant qui quitte sa famille
à l'âge de sept ans et qui devient un virtuose de la
kora, un instrument à cordes traditionnel qui l'accompagne toute son adolescence
sur les routes d'Afrique de l'Ouest. Djeli Moussa Condé a collaboré avec les plus
grands,
Manu Dibango, Salif Keïta, Alpha Blondy, Césaria Evora. Tous ont fait
appel à ce joueur de kora à la voix puissante. 

Djeli Moussa Condé est né en
1963 en Guinée Conakry
dans une famille de griots. Dans sa chanson Memba , il
rend hommage à son grand-père dont les paroles l'inspirent encore aujourd'hui. Djeli Moussa Condé est encore
un petit garçon lorsque son père décide de l'envoyer en Gambie pour recevoir
une éducation religieuse. Un voyage qui l'éloigne de sa Guinée natale et de sa
famille pour plusieurs années. C'est à l'occasion d'un
concert improvisé en l'honneur de son maître à l'école coranique que Djeli
découvre la kora, un instrument qui va tout de suite le fasciner. C'est le début d'un
itinéraire vagabond qui va durer plusieurs années . En 1989, Djeli Moussa Condé
est repéré par le musicien Souleyman Koly fondateur  de l'Ensemble Koteba d'Abidjan. Avec la
troupe, Djeli entame une tournée internationale.

Djeli Moussa Condé compose quatre morceaux pour le spectacle Waramba, premier opéra mandingue présenté au
festival d'Avignon en 1993.
A la fin de la tournée, il
décide de rester en France. Musicien sans papiers, Djeli
Moussa Condé apparaît pourtant sur les albums de quelques grands noms de la
scène world parisienne comme Manu Dibango ou Alpha Blondy. Il raconte ses cinq ans de
vie clandestine dans sa chanson " Ménilmontant ". Et ce n'est pas pour rien
qu'on le surnomme encore le griot de Ménilmontant .
En 2012, Djeli Moussa Condé
sort son premier album solo et où les musiques africaines entrent en résonance
avec le flamenco, le jazz ou le funk.

En tournée dans toute la
France
depuis plus d'un an, Djeli Moussa Condé nous donne rendez-vous le 6 avril prochain au
New-Morning
à Paris.

(©)