Cet article date de plus de neuf ans.

La révolution verte

écouter
Lucie Montchovi revient cet été sur les initiatives militantes. Cette fois ce sont des jardiniers qui font fleurir les trottoirs des villes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ces militants écolo usent de tous les moyens pour que l'on parle d'eux.

Ce sont des jardiniers urbains.

Lucie Montchovi a rencontré Yann Monel de l'association  Troc Vert.

Mickael Castro de l'association "C Koi ça" à Rion-des-Landes en Aquitaine:

A Rion-des-Landes, c'est ouvert le premier éco-lieu de la
Région Aquitaine. Un jardin collectif où l'on produit une agriculture
bio et raisonnée. Une initiative portée par un jeune collectif landais.


Ils sortent à peine de l'âge de l'insouciance et militent
déjàpour un monde plus vert : sans pesticide, ni pollution. Revenir
àl'essentiel, une nourriture plus saine. Mais comment faire entendre
sesrevendications lorsqu'on a que  20ans ? En agissant.

Au mois
de juillet dernier c'est ouvert à Rion-des-Landes, l'un des plusgrands
jardins collectifs de la région Aquitaine. L'éco-lieu Jeannot, pas
moinsde 2 hectares pour cultiver la terre, consommer des produits de
saison. Revenirà agriculture plus raisonnée. C'est le choix porté par
une bande de copains àpeine sorti du lycée. Ensemble, ils montent un
collectif, une association "  CKOI ça ", ils sont une quarantaine et
veulent déjà lancer une révolutionculturale dans les Landes.

Et Tristan Lecomte du site Altereco.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.