Cet article date de plus de huit ans.

La Maison Blanche et les médias à couteaux tirés

écouter (5min)
Rien ne va plus entre les médias américains et Barack Obama, le président est accusé de verrouiller sa communication. Les journalistes mènent la fronde. C'est le dossier de "La semaine des médias" avec Céline Asselot qui n'oublie pas de vous rappeler que la Maison de la Radio fête ses 50 ans aujourd'hui !
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

500 mètres de circonférence, une tour de 22 étages, la Maison de la Radio a 50 ans tout juste aujourd'hui. Ce drôle de "bâtiment circulaire" conçu pour les radios publiques françaises, a été inauguré par le général de Gaulle , le 14 décembre 1963.

 

Barack Obama contrôle son image

Les médias et la Maison Blanche sont à couteaux tirés, les journalistes se plaignent du manque d'accessibilité du président, dernier exemple en date, le voyage d'Obama en Afrique du Sud.

"Des photos prudemment cadrées, éditées et choisies par la Maison Blanche pour montrer un président jeune, sportif, dans une situation idéale"

"Pas forcément ce que choisirait un photographe indépendant ", souligne Tangi Quémener, correspondant de l'AFP, auteur du livre Dans les pas d'Obama , seul reporter non-anglophone à suivre de près Barack Obama au quotidien.
.
Frédéric Carbonne, notre correspondant à Washington, souligne que "le mot "contrôle" est le maître-mot pour la communication d'Obama, avec des photos "esprit de Noël" en ce moment par exemple", mais il précise que "jamais il n'y a eu aussi peu de photos prises par des photographes indépendants. C'est lui qui décide de tout. Mais les gens savent que ces photos sont prises par un photographe officiel. C'est la nature des photos officielles qui a changé, avant c'était des photos pour l'Histoire, pour les archives, aujourd'hui, ce sont de photos qui font la narration quotidienne d'Obama à la Maison Blanche, comme si l'actualité et l'Histoire s'écrivaient en même temps. Les photographes disent non, l'actualité c'est nous qui la faisons vivre."

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.