Info sciences, France info

Solar Orbiter : un nouveau satellite d'observation du soleil

Astrium a été sélectionné par l'Agence spatiale européenne (ESA) pour assurer la maîtrise d'œuvre de Solar Orbiter, une mission d'observation rapprochée du Soleil. Avec Eric Perez, directeur du développement Observation de la terre et Science chez Astrium.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'Agence spatiale européenne  vient de signer un contrat avec Astrium pour la fabrication de Solar Orbiter , un satellite destiné à une observation rapprochée du soleil.

Eric Pérez est directeur du développement Observation de la terre et Science chez Astrium .

Le Soleil est certes essentiel pour la vie sur Terre, mais il peut
également engendrer des problèmes importants pour les satellites et les
systèmes au sol. Le Soleil libère d'importants volumes de particules
fortement énergisées (les éjections de masse coronale), qui peuvent
perturber les réseaux d'alimentation électrique, les systèmes
informatiques, les satellites, et même mettre en danger les astronautes.
Solar Orbiter fournira des données scientifiques pour mieux comprendre
les mécanismes à la surface du Soleil à l'origine de ces violentes et
soudaines éruptions.

Astrium est une filiale d'EADS dédiée
aux systèmes et services spatiaux civils et militaires. En 2009, Astrium
a réalisé un chiffre d'affaires de 4,8 milliards d'euros avec plus de
15 000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et
aux Pays-Bas. Ses trois principaux domaines d'activité s'articulent
autour des divisions Astrium Space Transportation pour
les lanceurs et les infrastructures orbitales, Astrium
Satellites
pour les satellites et les systèmes sol, et Astrium
Services
pour le développement et la fourniture de satcoms et
réseaux commerciaux sécurisés, d'équipements de communication par
satellite de haute sécurité, de produits et services de géo-information
et de navigation.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)