Cet article date de plus de neuf ans.

Les confidences d'une "femme araignée"

écouter (5min)
Surnommée "la femme araignée", Christine Rollard a consacré sa vie à l'étude des araignées, ces petites bêtes méconnues que la plupart détestent. Elle a choisi, sinon de nous les faire aimer, au moins de nous les faire découvrir.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Si on la surnomme "la femme araignée", c'est parce qu'en France, sur les 7 chercheurs spécialisés dans l'étude des araignées, elle est la seule femme ! "J'ai une collègue qui s'y intéresse mais elle n'en a pas fait l'objet exclusif de ses recherches", dit-elle avec toute la simplicité qui la caractérise.

Christine Rollard est enseignante-chercheuse au Muséum national d'Histoire naturelle. Auteur d'une cinquantaine de publications scientifiques sur les araignées, elle multiplie les enseignements et participe à de nombreuses initiatives de diffusion des connaissances auprès d'un large public. 

Si environ 42.000 espèces d'araignées ont été répertoriées, on pense qu'il doit y en avoir au moins tout autant à découvrir. 

Christine Rollard est commissaire de l'exposition "Au fil des araignées" que vous propose le Muséum national d'Histoire naturelle jusqu'au 2 Juillet 2012.

"Arachna ou Les voyages d'une femme araignée " de Christine Rollard et Vincent Tardieu est publié par les éditions Belin et le Muséum national d'Histoire naturelle.

"Le but de ce livre était de raconter une histoire et de faire un beau livre qui doit donner envie aux lecteurs d'observer ces animaux avec la même fascination que celle que je ne cesse d'éprouver depuis que j'ai appris à les connaître." C.R .


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.