Info santé, France info

Jouer d’un instrument fait travailler le cerveau des enfants

Jouer d’un instrument de musique affine les capacités du cerveau, notamment la fonction exécutive. C’est ce que révèlent les résultats d’une étude scientifique parue dans la revue "PLOS One".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Selon cette étude, les musiciens ont de meilleurs résultats aux tests cognitifs mesurant la fonction exécutive © Helder Almeida - Fotolia.com)

Cette étude, réalisée sur des enfants et sur des adultes, montre clairement que l’apprentissage de la musique améliore certaines fonctions cérébrales et peut se traduire par de meilleurs résultats scolaires. Chez les enfants hyperactifs, elle peut aussi permettre une meilleure régulation du comportement.

 

Le Dr Pierre Lemarquis, neurologue, attaché d’enseignement à l’Université de Toulon. Il a publié deux livres aux éditions Odile Jacob, sur les liens entre le cerveau et la musique : Portrait du cerveau en artiste , et Sérénade pour un cerveau musicien .

Agir sur le monde et s'adapter

Cette étude a été faite auprès d’enfants apprenant la musique, et de musiciens professionnels. Ils ont tous subi des IRM dont les résultats ont été comparés à ceux de deux groupes de contrôle, des adultes et enfants n’ayant pas appris la musique hors de l’école. Les examens révèlent que les musiciens ont de meilleurs résultats aux tests cognitifs mesurant la fonction exécutive.

 

La fonction exécutive permet au cerveau d’agir sur le monde et de s’adapter. Les fonctions exécutives sont un fort prédicateur de la réussite scolaire : si on fait de bons choix, si on prend de bonnes décisions, on répond mieux aux questions, on réussit mieux un exercice ou un examen. Les chercheurs qui ont réalisé cette étude pensent que leurs résultats ont de réelles implications dans l’éducation.

Les bénéfices

Les résultats de cette étude suggèrent clairement que l’entraînement musical peut aider l’enfant à mieux réussir scolairement. D’autres études ont montré qu’apprendre la musique stimule la mémoire. Donc la musique façonne notre cerveau, elle le sculpte.

 

Cet apprentissage peut améliorer les capacités de concentration de l’enfant et donc limiter les troubles qu’on rencontre dans l’hyperactivité : l’inattention, l’agitation… En stimulant leur fonction exécutive, ils réguleront mieux leurs émotions et leurs impulsions.

 

Si on n’a pas eu la chance d’apprendre un instrument, on peut se consoler en écoutant de la musique car cela permet d’améliorer un peu les fonctions cérébrales. La musique permet d’avoir une meilleure distribution auditive.

 

(Selon cette étude, les musiciens ont de meilleurs résultats aux tests cognitifs mesurant la fonction exécutive © Helder Almeida - Fotolia.com)