Info santé, France info

Bouger contre les maladies rhumatismales

C’est la fin d’un dogme : les patients atteints de rhumatismes ne doivent plus rester dans leur fauteuil, ils doivent plutôt chausser des baskets. Lors du congrès Eular 2014, une étude présentée montre que l’activité physique peut réduire les douleurs, les raideurs et par conséquent le handicap provoqués par les maladies rhumatismales.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

Au moins 10 millions de Français souffrent des articulations. L’arthrose, la plus répandue, touche cinq à six millions de personnes. La polyarthrite rhumatoïde concerne 300.000 patients en France et on peut également citer la spondylarthrite ankylosante. L’étude américaine, présentée dans ce grand congrès de rhumatologie, affirme que l’activité physique agit comme un véritable médicament sur les articulations.

 

Cette étude a montré que l’activité physique était capable de diminuer l’inflammation induite par un agent irritant dans l’articulation, explique le Pr Pascal Richette, rhumatologue à l’hôpital Lariboisière à Paris. L’inflammation diminue et les douleurs aussi.

 

L’activité physique pratiquée ne doit pas être extrême. Il faut être raisonnable et pratiquer de manière raisonnable. Le cyclisme et la natation sont très bons pour soulager les articulations, il faut éviter le tennis, et pratiquer le jogging mais pas à outrance.

(© Maxppp)