Info médias, France info

Tensions au sein de la rédaction nationale de France 3

Inquiets des projets de convergence entre France 2 et France 3, les salariés de la chaîne régionale ont voté à 74% une motion de défiance à l'encontre de Thierry Thuillier, le directeur de l'information du groupe France Télévisions. La direction du groupe reconnaît qu'une clarification s'impose.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ce n'est pas la première fois que les salariés de France 3 se montrent critiques vis-à-vis de la direction. Le motif de mécontentement est toujours le même : une partie de la rédaction nationale estime être mal considérée par rapport à leurs collègues de France 2.

Hier, les syndicats avaient organisé une consultation, dont le résultat n'a pas laissé d'ambiguïté : 74% des votants se sont prononcés contre le projet éditorial de Thierry Thuillier, le patron de l'information de France 2 et de France 3. En cause, son projet de faire converger les moyens entre les deux chaînes.

Mais cette convergence se ferait forcément au détriment de France 3, estiment ses salariés. Et ce sujet est très sensible : à l'hiver dernier, les journalistes de la chaîne avaient déclenché une grève parce que leurs caméras allaient être stockées à France 2, et qu'ils y voyaient une perte d'indépendance. Aujourd'hui, la direction du groupe reconnaît qu'il y a là "un message d'inquiétude légitime" , qu'"une clarification s'impose" mais que la "légitimité" de Thierry Thuillier n'est pas remise en cause.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)