Stéphane Strano, président du Festival de la fiction de La Rochelle : "La série française a atteint un niveau d’excellence"

écouter (8min)

Alors que les polars dominaient la sélection depuis quelques années, cette nouvelle édition du Festival de la fiction, offre davantage de diversité.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Stéphane Strano, président du Festival de la fiction de La Rochelle. (XAVIER LEOTY / AFP)

C’est la grand-messe annuelle de la création télé française. Le Festival de la fiction de La Rochelle ouvre ses portes mardi 13 septembre jusqu’à dimanche. Au programme : des projections, des rencontres avec des stars du petit écran, des débats sur l’avenir du secteur. Le tout accessible gratuitement au public. Quarante-et-une œuvres sont cette année en compétition, Sandrine Bonnaire est la présidente du jury. Mais il y a aussi des avant-premières de séries événements présentées hors compétition : Marie-Antoinette pour Canal+, Les combattantes pour TF1, Diane de Poitiers pour France Télévisions, Les papillons noirs pour Arte,  La maison d'en face pour M6. Pour la première fois, les plateformes dévoilent aussi leurs contenus en exclusivité : Netflix avec Notre-Dame, la part du feu et Amazon Prime Video avec Miskina la pauvre. Tour d’horizon avec Stéphane Strano, le président du festival.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.