Info médias, France info

Regarder le passé pour une télé de meilleure qualité

A quoi ressemblera la télé de demain ? En étudiant deux mille programmes du monde entier, Mediamétrie et Eurodata TV discernent quelques tendances générales qu'ils résument en une phrase choc : Regarder en arrière pour aller de l'avant

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

La crise incite à la nostalgie, au repli sur soi. Résultat,
les chaines programment des séries et mini-séries historiques qui remportent
une audience très forte. La série britannique Mr. Selfridge qui arrive en
juillet sur Orange séries cinéma revient sur le lancement du premier grand
magasin londonien. Le programme a enregistré une part d'audience moyenne de
21,9% en grande Bretagne mais a aussi été un succès en Suède avec plus de 21%
de PDA, soit 5 points de plus comparé à la case. En Allemagne, Hotel Adlon qui
retrace l'histoire d'un des plus prestigieux palace au monde sur fond de
seconde Guerre Mondiale et de saga familiale a atteint 8,5 millions de
téléspectateurs pour son épisode final.

Une histoire qui peut remonter aux origines du monde et des
civilisations avec des récits épiques tels que la mini-série La Bible aux
Etats-Unis, Odysseus bientôt sur Arte ou encore dans les documentaires, Mankind
– The Story of all of us
qui retrace en plusieurs épisodes l'évolution de
l'humanité à travers les grandes réalisations technologiques ou philosophiques
ou encore dans Meet the Izzards, la recherche de la migration des ancêtres du
comédien britannique Eddie Izzard par le biais de son ADN.

TV-Thérapie et Psy-TV

Autre tendance, l'introspection, le retour sur soi, sur la
famille, le soi et le sur-moi. En France, on a pu voir sur ce modèle About :
Kate
sur Arte, en Argentine, Historias de divan ou  encore According to Robert aux Pays-Bas.

Mais la meilleure thérapie, c'est bien sûr le rire avec le
grand retour des émissions à sketchs (Nathan for You aux Etats-Unis, Elegant
Gentleman's Guide to Knife Fighting
en Australie, Europamestrene au Danemark).

Jouer en famille

Autre façon de rire, les jeux. Ils se sont multipliés depuis
janvier avec des émissions dans lesquelles ce sont les familles qui concourent,
Un air de famille
bientôt sur France 2, Bet on your baby, où les mères misent
sur la réussite d'épreuves relevées par leur enfant de 2, 3 ans. Des jeux
sensationnels à fort gain. Dans Raid The Cage, un candidat répond à des
questions pour gagner du temps qui sera utilisé par son comparse pour ramasser
des cadeaux dans une cage en verre. Créé en Israël, le format a été adapté en
Chine et bientôt au Pérou et en Turquie.

Enfin, face à la concurrence, on se rend compte d'une montée
en gamme des programmes. L'arrivée de nouveaux acteurs comme Netflix, Amazon ou
Hulu changent l'offre alors que les abonnements à une offre de télé payante
sont en baisse aux Etats-Unis. Pour garder leurs télespectateurs, les chaines
sont obigées de leur offrir mieux, plus original, plus rare, plus qualitatif. Et
se tournent de plus en plus vers la coproduction internationale pour financer
leurs délires.

 

(©)