Info médias, France info

Parité à la télévision : "seule la menace d'une sanction fera changer les choses" (CSA)

Elles ne représentent que 35% des personnes prenant la parole à l'écran, tout programme confondus. Les femmes ne sont pas assez présentes à la télévision, selon le CSA, qui a décidé de sévir. Sylvie Pierre-Brossolette, qui est membre du Conseil depuis un mois, est l'invitée d'Info Médias.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Plus question de simplement faire des constats. Le CSA va demander au gouvernemnet de lui donner plus de pouvoir afin de sanctionner les chaînes qui ne respectent pas l'équilibre hommes / femmes. Les Sages de l'Audiovisuel s'appuient sur un constat : aujourd'hui, sur 100 personnes prenant la parole sur le petit écran, 35 seulement sont des femmes, qu'il s'agisse des JT, des fictions ou des émissions de divertissement.

Par exemple, sur les plateaux, les experts invités à venir parler d'économie ou de politique sont très majoritairement des hommes. "Pourtant, il ne manque pas de femmes diplômées et compétentes dans ce pays !" s'insurge Sylvie-Pierre Brossolette, qui a été récemment nommée membre du CSA et qui est désormais en charge des questions de parité. "Il faut en passer par la menace d'une sanction. Les chaînes se diront que cela ne leur coûte rien d'inviter plus de femmes ! Si on repère des émissions qui pendant des semaines, des mois véhiculent des stéréotypes sexistes, ne donnent pas une représentation juste des femmes, on prendra des sanctions : mise en garde, mise en demeure, voire sanction financière."

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)