Cet article date de plus de deux ans.

"On perd son âme quand on perd la mémoire" : Ophélie Meunier présente un "Zone interdite" consacré à la maladie d’Alzheimer

Le magazine "Zone Interdite" revient sur M6 ce dimanche 6 mars. Il sera consacré à la maladie d’Alzheimer qui touche un million de Français. Invitée de Franceinfo, Ophélie Meunier se confie également sur son placement sous protection policière.

Article rédigé par Célyne Baÿt-Darcourt - Benjamin Fontaine
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Ophélie Meunier, présentatrice de l'émission Zone Interdite sur M6 était l'invitée de l'Info médias mardi 1er mars 2022.  (CAPTURE ECRAN / FRANCEINFO)

La maladie d’Alzheimer affecte un million de Français et 600 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour dans notre pays. C’est parce que cette maladie nous touche tous, de près ou de loin, que le magazine Zone Interdite a décidé de s’y intéresser à travers un documentaire diffusé dimanche 6 mars sur la chaîne M6. La présentatrice Ophélie Meunier est à la tête de ce nouveau numéro. Invitée de franceinfo mardi 1er mars elle a d’abord évoqué son placement sous protection policière.

Depuis la diffusion le 24 janvier d’un reportage sur l’islam radical, la journaliste a reçu des menaces de mort. "C’est une situation qui n’est pas agréable, mais ça va", a confié Ophélie Meunier, refusant d’en dire plus sur ce qu’elle traverse et les menaces de mort reçues. "Il y a des enquêtes en cours et cela concerne ma vie privée donc je ne souhaite m’exprimer sur ce sujet."

"Faire le deuil d’une personne vivante"

Loin de ce cet épisode, à travers ce nouveau reportage, les téléspectateurs vont découvrir le fonctionnement d’une unité spéciale à la Pitié-Salpétrière, ou celui d’un Ehpad de Roubaix consacré aux malades. Les journalistes ont recueilli des témoignages poignants. "On perd son âme quand on perd la mémoire", explique la journaliste. "La maladie touche les malades mais aussi leur famille. Faire le deuil d’une personne vivante, c’est difficile pour l’entourage"

C’est un documentaire humain réalisé avec beaucoup de pudeur qui montre sans mentir les difficultés que provoquent Alzheimer dans les familles.

Ophélie Meunier, présentatrice de l'émission Zone Interdite

franceinfo

Alain Souchon et son fils Pierre interviendront à la fin de l’émission pour témoigner. La mère du chanteur de Foule Sentimentale est décédée des suites de la maladie. "Je les avais rencontrés lors d’une émission sur RTL et ils avaient tenu à parler de ce combat, se souvient Ophélie Meunier, J’ai souhaité les inviter car j’en avais un souvenir marquant. Ils ont dit oui tout de suite." Pierre Souchon est par ailleurs le directeur artistique d’un gala pour la fondation recherche Alzheimer, le 14 mars à l’Olympia.

Le magazine Zone Interdite a été lancé en 1993. A sa tête depuis bientôt six ans, Ophélie Meunier ne ressent aucune lassitude. "Cette émission est toujours moderne et unique en son genre", affirme-t-elle. "Elle parle aux Français de leur société et de ce qui va leur arriver. Tant qu’on arrivera à le faire, Zone Interdite restera une émission enrichissante. Tout nous différencie de 7 à 8 ou Envoyé Spécial. Nous faisons encore des documentaires de 90 minutes sur un seul sujet, c’est très rare aujourd’hui à la télévision. Il y a de la place pour tout le monde.", assure-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.