"New Romance" : un magazine dédié au phénomène littéraire en vogue sur les réseaux sociaux

"C'est la collection Harlequin en 2024", Reworld Media Group lance un nouveau magazine, "New Romance", et espère attirer en kiosques de jeunes lectrices.
Article rédigé par Célyne Baÿt-Darcourt
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Nicolas Aguirre, rédacteur en chef chez Reworld Media Group. (RADIOFRANCE)

Nicolas Aguirre est rédacteur en chef chez Reworld Media Group, qui comprend des titres comme Grazia, Closer, Téléstar, Science et Vie ou Top Santé. Il a aussi lancé la tendance des magazines incarnés par des personnalités de la télévision comme "Mission Patrimoine" avec Stéphane Bern, ou Michel Cymes s'affichant sur "Dr. Good !" (racheté depuis par Prisma). Si le rédacteur en chef ne doute pas que ses magazines sont achetés pour leur contenu, le capital sympathie pour un animateur a aussi son importance. Il ne s’agit d'ailleurs pas de juste apposer son nom et sa photo, Stéphane Bern par exemple, s’implique beaucoup dans "Mission Patrimoine" raconte-il : "On est allé le chercher. Il a été séduit par le projet, qui est vraiment un projet qui parle du patrimoine, mais qui parle aussi des gens qui le font. De tous ces artisans, ces spécialistes des métiers d'art qui se battent pour faire vivre le patrimoine en France."

Lancement d’un nouveau magazine le 27 juin : "New Romance"

Après la santé, l’histoire, les jeux de réflexion, Reworld Media lance un nouveau magazine. Son thème s’attaque à un phénomène littéraire né du succès de Cinquante Nuances de Grey : la New Romance. Ce genre, qui renouvelle le roman à l'eau de rose avec des accents sulfureux, a été la star des ventes en 2023. Il relève de la littérature, selon Nicolas Aguirre, et c’est le 27 juin prochain que le premier numéro du magazine New Romance sortira. Un vrai challenge pour lui. La revue s'adressera à des jeunes de 15 à 30 ans, des femmes majoritairement, qu’il va "surtout falloir amener jusqu’aux kiosques". "Pour l'instant, je pense qu'il n'y en a pas un qui sait où se trouve le kiosque le plus près de chez lui", sourit-il, "il va falloir aller les chercher. Et pour ça, on s'est vraiment appuyé sur une équipe de spécialistes, d'influenceuses qui nous ont donné tous les codes, toutes les tendances du moment". La New Romance, c'est de "l'histoire d'amour où il y a des scènes de sexe", résume-t-il, "c'est la collection Harlequin en 2024".

Retrouvez cette interview en vidéo :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.