Info médias, France info

"Lève-toi et marche 2" : un road movie sur le handicap au quotidien, garanti "sans pathos"

Deux ans après son documentaire sur son séjour en hôpital après un accident vasculaire, le reporter Matthieu Firmin a filmé des tranches de vie après sa rééducation au côté de sa bande d'amis. Il était l'invité de franceinfo.

Le journaliste et rédacteur en chef de Spicee Media, Matthieu Firmin, veut parler du handicap \"sans tabou\".
Le journaliste et rédacteur en chef de Spicee Media, Matthieu Firmin, veut parler du handicap "sans tabou". (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Ils ont partagé le même séjour en hôpital. Adrien, Brice et Marius, toujours en fauteuil, et le reporter Matthieu Firmin, à nouveau sur ses jambes, forment désormais une joyeuse bande de potes qui décident de partir en vadrouille au bout du monde. "C'était très important pour moi de raconter l'après-hôpital et le handicap différemment dans la vie au quotidien", explique celui qui est rédacteur en chef de Spicee Media, diffuseur du film.

L'humour pour dédramatiser le handicap

Mais c'est surtout l'autodérision qui imprègne les aventures de ces quatre lurons. L'idée était de "dédramatiser" le sujet et d'en parler "sans tabou et sans que ce soit sinistre", ajoute Matthieu Firmin. "Le handicap est une singularité qui n'empêche pas des jeunes de 25 ans qui ont envie d'aimer, de voyager, d'avoir des copains, d'avoir une vie comme tout le monde, malgré le fauteuil".

"Souvent le handicap n'est perçu qu'à travers le fauteuil", or le réalisateur voulait montrer les multiples "conséquences invalidantes tous les jours", en-dehors des questions d'accessibilité, tels que les problèmes "de sexualité, d'escarres, de spasmes". Le documentaire est à regarder sur le site de Spicee, il sera diffusé sur France 2 au printemps.

Pour revoir l'interview en intégralité :

Le journaliste et rédacteur en chef de Spicee Media, Matthieu Firmin, veut parler du handicap \"sans tabou\".
Le journaliste et rédacteur en chef de Spicee Media, Matthieu Firmin, veut parler du handicap "sans tabou". (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)