Info médias, France info

Le Parisien tente d'opérer sa mue numérique, les salariés inquiets pour leur avenir

En grève pendant 24 heures en début de semaine, les salariés du quotidien réclament une feuille de route sur l'avenir du groupe Les Echos-Le Parisien. Son PDG, Pierre Louette, était l'invité de Célyne Baÿt-Darcourt jeudi 11 octobre sur franceinfo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
\"On est autour de 15 000 abonnés numériques\" au Parisien, selon Pierre Louette, le PDG du groupe Les Echos-Le Parisien
"On est autour de 15 000 abonnés numériques" au Parisien, selon Pierre Louette, le PDG du groupe Les Echos-Le Parisien (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Pendant des années, le numérique n'a pas été la préoccupation des précédents actionnaires", explique Pierre Louette à propos du Parisien-Aujourd'hui en France. Invité sur franceinfo jeudi 11 octobre, le PDG du groupe Les Echos-Le Parisien admet que le quotidien est un journal "très papier qui effectue sa conversion numérique tardivement", ce qui explique les faibles chiffres de 15 000 abonnés à la version web.

On perd des dizaines de milliers de lecteurs du journal papier et on en récupère beaucoup sur internet, mais ils nous rapportent tous moins sur internet que sur papier.

Pierre Louette, PDG du groupe Les Echos-Le Parisien

sur franceinfo

Le titre veut donc redresser le tir sur le web, en misant entre autres sur un nouvel outil de production acheté au Washington Post et qui permettrait de mieux "monétiser cette audience". Or les salariés du Parisien s'impatientent. Ils ont voté une grève de 24 heures lundi 8 octobre, inquiets de ne pas connaître la feuille de route sur l'avenir du groupe.

Pierre Louette assure que les discussions se poursuivent avec la rédaction. Une réunion prévue jeudi 11 octobre doit permettre d'apporter "des premières réponses" sur l'adaptation du journal au numérique.

Pour revoir l'interview en intégralité :

\"On est autour de 15 000 abonnés numériques\" au Parisien, selon Pierre Louette, le PDG du groupe Les Echos-Le Parisien
"On est autour de 15 000 abonnés numériques" au Parisien, selon Pierre Louette, le PDG du groupe Les Echos-Le Parisien (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)