Jean-Pierre Foucault sur l’élection de Miss France 2022 : "Je ne suis pas prêt de laisser ma place !"

écouter (8min)

L’animateur de TF1 présentera sa 27e cérémonie samedi 11 décembre à 21h05 en direct de Caen.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Pierre Foucault, animateur de "Miss France 2022" sur TF1. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Il n’y a que Les Enfoirés qui la dépasse ! La soirée d’élection de Miss France est chaque année le 2e divertissement le plus regardé, toutes chaînes confondues. En 2020, 8,6 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous. Samedi soir sur TF1, Amandine Petit rendra sa couronne et la remettra à sa successeure, sous les yeux de Jean-Pierre Foucault, présentateur historique du programme depuis 1995.

"Ce sera ma 27e cérémonie et c'est magique parce que les Miss ont toujours 20 ans et moi je n'ai presque pas changé !"

Jean-Pierre Foucault

sur franceinfo

"C'est un élixir de jouvence exceptionnel, c'est pour ça que je m'accroche. Je ne suis pas prêt de laisser ma place, je la garde férocement !" dit Jean-Pierre Foucault. Retiré volontairement de la télé, Jean-Pierre Foucault n’a conservé que deux rendez-vous sur TF1 : le tirage de l’Euromillions et la soirée Miss France, "seule véritable émission en direct de 21 heures à minuit. C'est ça mon métier : faire du direct, pas d'enregistré. Ma petite oreillette qui me dit : 'Elles ne sont pas prêtes' et personne ne s'en rend compte, c'est un plaisir" commente Jean-Pierre Foucault.

Cette année, le jury sera présidé par Jean-Pierre Pernaut ("Deux Jean-Pierre pour une Miss" , s’amuse le présentateur), pour une soirée sur le thème des comédies musicales. À celles et ceux qui critiquent le programme le qualifiant de sexiste, Jean-Pierre Foucault rétorque : "Regardez ailleurs ! Cette émission n'est pas sexiste selon moi, c'est une démarche volontaire de la part des candidates".

Le presque retraité a choisi de lever le pied pour s’occuper de ses proches et profiter de la vie, après 55 ans de travail quotidien. "J’avais décidé de voyager mais le Covid est arrivé ! La télé ne me manque pas. La vie est bien faite, l'envie m'a quitté", conclut Jean-Pierre Foucault.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.