Jamy Gourmaud : "Descendre dans le ventre d’un volcan actif est le moment le plus marquant que j’ai vécu"

écouter (367min)

"Le monde de Jamy", ce soir sur France 3, est consacré aux volcans qui se déchaînent.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'animateur Jamy Gourmaud invité de franceinfo le 6 octobre 2021 (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Hasard de la programmation ! Alors que les Canaries subissent l’éruption du Cumbre Vieja, France 3 propose un nouveau numéro du Monde de Jamy sur le réveil des volcans, ou comment des spécialistes surveillent et anticipent leur sortie du sommeil. Jamy Gourmaud s’est rendu au Piton de la Fournaise, sur l’île de la Réunion. Puis au Nicaragua, où il s’est retrouvé au fond d’un cratère : "L’opération consistait à séjourner à l’intérieur du cratère à 250 mètres de profondeur, d’y rester deux jours et d’y prélever de la lave. On descend avec une tyrolienne, on arrive sur une terrasse, on est dans un puits avec la roche tout autour de nous, une roche très friable, c’est très instable. On entend tout le temps des morceaux de rochers qui s’effondrent et de l’autre côté on entend le bouillonnement du volcan, les gaz qui remontent à la surface et qui font suffoquer. On est dans le ventre d’un volcan actif ! C’est le moment le plus marquant que j’ai vécu."

"C’est fascinant, c’est l’horreur qui fascine. C’est un décor qu’on n'imagine pas."

Jamy Gourmaud

à franceinfo

Sur France 5, c’est tous les jours que Jamy retrouve son public, à 16h55. C Jamy est un magazine de savoir et de connaissance, qui célèbre cette semaine la Fête de la science : "J’ai toujours considéré que la science faisait partie de notre culture générale. Quel que soit le sujet que l’on aborde, la science n’est jamais loin. Tout est science, mais science accessible. Il  ne faut pas confondre la science comme outil et la science élément de notre culture, celle qui nous permet de mieux appréhender le monde dans lequel on vit."

Comme il le fait depuis 20 ans, Jamy Gourmaud vulgarise, explique, raconte. Et ses fans sont de plus en plus nombreux grâce à la chaîne YouTube qu’il a lancée après le confinement du printemps 2020, "La maison des Epicurieux", qui compte aujourd’hui 855 000 abonnés.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.