Info médias, France info

Info Médias. "Terror" la presse britannique à l'unisson au lendemain de l'attaque au Parlement

La presse écrite britannique évoque en première page l'attaque tragique de Westminster qui s'est déroulée mercredi à Londres. Céline Asselot nous la détaille.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La presse britannique du jeudi 23 mars 2017.
La presse britannique du jeudi 23 mars 2017. (DANIEL SORABJI / AFP)

Au lendemain de l'attaque au parlement à Londres, un mot s'impose à la une de tous les journaux Outre-manche ce jeudi 23 mars : "Terror "(La terreur). "Terreur à Westminster" dit  The Guardian. "Terreur au coeur de Londres"  titre The Independant. "Terreur au coeur du pouvoir " selon le quotidien Metro.

Le "coeur" c'est aussi un mot qui revient très souvent ce matin en une des journaux partout en Europe car le lieu de l'attentat a évidemment été choisi pour son symbole : "Attaque au coeur de Londres" titre La Dépêche du Midi. ""Londres frappée en plein coeur" dit Paris Normandie

Critiques pour The Sun 

The Sun est un tabloïd habitué aux photos spectaculaires et aux unes choc. Ce matin, il n'a pas fait d'exception à cette règle avec une double une : une photo en première page, une autre en dernière. L'une d'elles montre le corps de l'assaillant, l'autre le corps du policier. Avec ce double titre :  "Le fou qui a frappé la Grande-Bretagne en plein coeur" et "Le policier héroïque qui est mort en l'arrêtant". Ce sont vraiment des photos très dures. On voit beaucoup de détails, beaucoup de sang et cela provoque des réactions indignées.

Dans leurs revues de presse, plusieurs sites internet britanniques ont décidé de flouter la photo du policier ou ne pas la montrer. 

La presse britannique du jeudi 23 mars 2017.
La presse britannique du jeudi 23 mars 2017. (DANIEL SORABJI / AFP)