Guerre en Ukraine : l'insoutenable photo d’une femme à la une de Paris-Match

écouter (94min)

Le cliché a été pris par le documentariste Florent Marcie. Le photoreporter Patrick Chauvel a voulu rendre sa dignité à la jeune femme en l’identifiant.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Chauvel, photoreporter pour Paris Match. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

C’était en avril, un mois après le départ des soldats russes de la ville ukrainienne de Boutcha, à 20 km de Kiev. Les habitants et les reporters sur place découvrent les crimes de guerre perpétrés par les troupes du Kremlin qui avaient envahi la cité dès le début de la guerre, le 24 février. Le corps mutilé d’une femme est retrouvé dans une cave, nue sous un manteau de fourrure.

Le photographe Florent Marcie la prend en photo pour témoigner des atrocités qui se déroulent à quelques heures de vol de la France. Il la montre à son collègue Patrick Chauvel, qui décide d’enquêter sur cette femme devenue "le symbole de toutes les femmes violées en Ukraine et dans le monde". Paris-Match vient de publier ce reportage terrifiant mais nécessaire.

Patrick Chauvel est l’invité médias de Célyne Baÿt-Darcourt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.