Glenn Viel, nouveau juré de "Top Chef" sur M6 : "On m’avait proposé d’être candidat"

écouter (8min)

À 42 ans, le chef trois étoiles intègre le concours culinaire de M6, en remplacement de Michel Sarran.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le chef Glenn Viel, aux Baux-de-Provence (Bouches-du Rhône). (GERARD JULIEN / AFP)

C’est parti pour la 13e saison de Top Chef sur M6. La grande nouveauté de cette édition, c’est l’arrivée de Glenn Viel, chef triplement étoilé du restaurant L’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence. Il va coacher une brigade, comme ses confrères et consoeurs Philippe Etchebest, Paul Pairet et Hélène Darroze.

Les fans de l’émission avaient remarqué que la production l’avait beaucoup mis en avant la saison dernière, il était apparu dans trois numéros. Pourtant Glenn Viel jure qu’il n’a rien vu venir : "Vraiment pas ! Moi j'y allais pour passer un bon moment, sans aucune arrière-pensée. Et quand l'invitation de devenir juré est arrivée, je n'ai pas réfléchi longtemps"

"C'est une belle émission, porteuse, de qualité, très suivie, des chefs du monde entier y participent."

Glenn Viel

à franceinfo

Le cuisinier a déjà pu mesurer l’effet Top Chef après ses apparitions l’année dernière : on le reconnaît dans la rue et les réservations ont flambé dans son établissement.

A-t-il repéré les grands chefs de demain grâce à l’émission ? "Je suis épaté du talent des jeunes d'aujourd'hui, ils arrivent avec une hargne, une envie ! Et il faut avoir les épaules solides parce que c'est très très rythmé, on rencontre des chefs extraordinaires. C'est comme si vous étiez un jeune footballeur et que d'un coup Messi vous fait une passe, vous faites deux ou trois jours avec lui et après vous sentez une tape dans votre dos et c'est Ronaldo. C'est un peu ce qui se passe à 'Top Chef' ! Pour les candidats c'est une pression énorme et franchement, ils ont assuré", constate Glenn Viel qui ne s’est pas senti capable de faire cette émission il y a quelques années. 

"J'ai déjà été approché pour faire 'Top Chef' en tant que candidat. Mais c'est trop compliqué pour moi : je peux rester trois heures devant une courgette à me demander ce que je vais en faire. Ça va trop vite pour moi. Ce que je réalise par l'esprit, il me faut beaucoup de temps pour le réaliser par les mains."

Glenn Viel

à franceinfo

Si Glenn Viel a tenté de transmettre son savoir aux candidats, il avoue avoir lui-même appris lors des tournages : "J'étais aussi venu pour ça. L'échange nous nourrit les uns les autres. Je dis toujours : on apprend du premier souffle au dernier souffle si on le veut. J'ai envie d'apprendre. D’ailleurs j'ai créé des recettes grâce à mon passage à 'Top Chef' : 'Une fleur pas comme les autres' par exemple, l'idée c'était de recréer une fleur de courgette. Et un autre plat 'C'est vous l'abeille' : pas de couvert, juste des petites fleurs à manger, agrémentées de différents parfums."

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.