Info médias, France info

François Pélissier, patron des sports de TF1 : "On espère plus de 20 millions de téléspectateurs pour la finale du Mondial"

Le directeur des sports de TF1, François Pélissier, revient sur franceinfo vendredi 13 juillet sur les records d'audiences réalisés par la première chaîne lors de la Coupe du monde 2018. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
François Pélissier, directeur des sports de TF1.
François Pélissier, directeur des sports de TF1. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

C'est l'un des évènements les plus regardés sur la planète. La finale de la Coupe du monde va attirer de nombreuses personnes devant la télévision.  "On espère plus de 20 millions de téléspectateurs pour la finale", déclare François Pélissier, directeur des sports de TF1, sur franceinfo vendredi 13 juillet.

Depuis le début de la Coupe du monde, TF1 a déjà obtenu ses quatre meilleures audiences de l'année. La soirée la plus plébiscitée : celle de la demi-finale France-Belgique, suivie par quelques 19,1 millions de téléspectateurs. 

Pourtant, malgré la qualification des Bleus pour la finale, l'édition de 2018 n'a pas encore fait mieux que celle de 2006 où 22,1 millions de téléspectateurs avaient assisté à la demi-finale France-Portugal. 

La télé reste "le média roi pour les événements sportifs" 

Ce n'est néanmoins pas un chiffre qui fera perdre le sourire à François Pélissier, très satisfait des performances de TF1 jusqu'à présent. "Nous disons ici et là que le média télé est en perte de vitesse (...) Mais le média télé reste le média roi pour les événements sportifs", estime-t-il.

Pour le directeur des sports de TF1, suivre "une série sur un ipad" seul, ce n'est pas pareil que regarder un match à la télé : "Nous voulons vivre cet événement en famille et avec ses amis." Le petit écran reste, selon lui, "un vrai vecteur de cohésion sociale et de rassemblement national". 

Le "succès" du "Mag de la Coupe" de Denis Brogniart

Autre succès de la première chaîne : Le Mag de la Coupe du monde présentée par le journaliste Denis Brogniart entouré de Nathalie Iannetta, Charlotte Namura, Youri Djorkaeff, Ludovic Giuly et Pascal Dupraz. Il a réuni, "en moyenne 3,4 millions de téléspectateurs chaque soir", se félicite François Pélissier. "C'était un vrai challenge pour nous" car l'émission diffusée après les prolongations des matchs "reste d'abord un mag de foot", précise le directeur des sports de TF1.  

Le spot de pub le plus cher sur TF1 lors du Mondial coûte "334 000 euros" 

Une Coupe du monde n'est jamais rentable pour les chaînes qui ont acquis les droits de diffusion. Ces derniers, restés secrets, coûtent beaucoup plus chers que ce que rapporte la diffusion de l'événement. Et ce malgré, la vente des espaces publicitaires aux annonceurs à des coûts exorbitants. Le premier spot de pub sur TF1, après la mi-temps de la finale, coûtera 334 000 euros, confirme François Pélissier. 

Mais là encore, rien de quoi entacher l'enthousiasme du directeur des sports de la chaîne qui vante "un bilan extrêmement positif" pour "l'image et les audiences réalisées sur tous les supports" du groupe, à savoir TF1, TMC, TFX, LCI mais aussi le digital. Le site MyTF1.fr a été visité par "plus de 12,3 millions" d'internautes lors du Mondial selon François Pélissier. 

François Pélissier, directeur des sports de TF1.
François Pélissier, directeur des sports de TF1. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)