Info médias, France info

Fanny Agostini arrête "Thalassa" : "Je ne ferme pas la porte à la télé"

Après deux saisons à la présentation de "Thalassa", Fanny Agostini quitte la présentation du magazine de la mer de France 3 pour lancer son ONG.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La journaliste Fanny Agostini, présentatrice de l\'émission \"Thalassa\", sur France 3, à l\'occasion de la rentrée de France Télévisions pour la saison 2017-2018, le 5 juillet 2017, à Paris. 
La journaliste Fanny Agostini, présentatrice de l'émission "Thalassa", sur France 3, à l'occasion de la rentrée de France Télévisions pour la saison 2017-2018, le 5 juillet 2017, à Paris.  (MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"C’est ma décision, prise depuis plusieurs mois et c’est un choix assumé." Fanny Agostini et "Thalassa" c'est terminé. Après deux saisons à la présentation de l'émission de France 3, qui parle de l'univers marin, l'ancienne présentatrice météo de BFM TV a décidé d'arrêter pour lancer son ONG : "Ce choix est lié à une envie de concret. Je veux aller plus au contact, faire plus de terrain."

Fanny Agostini part avec le sentiment du devoir accompli : "Mon envie, pendant ces deux années, a été d’outiller le téléspectateur pour lui donner envie de changer son comportement au quotidien pour protéger les océans." Mais son message sera-t-il aussi impactant avec son ONG ? "C’est important d’avoir une vitrine et de pouvoir parler dans les médias des actions menées sur le terrain. Je n’ai pas fermé la porte à d’autres possibilités audiovisuelles." Autrement dit, on pourrait très vite retrouver Fanny Agostini à la télévision "sur France TV ou ailleurs."

Une ONG pour "reconnecter les humains à la Terre"

"Landestini", contraction d'Agostini et de Landes, le nom de son mari, est donc le nouveau projet de l'ex-présentatrice de France 3. Une ONG pour "reconnecter l'humain à la Terre". Comment ? D'abord à travers "l'éductation à la jeunesse", mais aussi par "la mobilisation des leaders d'opinion et notamment les sportifs". Enfin Fanny Agostini et son mari espèrent, à travers cette association, créer "des emplois dans le domaine de la protection de l'environnement".

Fanny Agostini estime que "Thalassa a encore sa place sur le service public, compte tenu des enjeux et des menaces qui pèsent sur les océans". À la rentrée, l’émission basculera le dimanche après-midi.

La journaliste Fanny Agostini, présentatrice de l\'émission \"Thalassa\", sur France 3, à l\'occasion de la rentrée de France Télévisions pour la saison 2017-2018, le 5 juillet 2017, à Paris. 
La journaliste Fanny Agostini, présentatrice de l'émission "Thalassa", sur France 3, à l'occasion de la rentrée de France Télévisions pour la saison 2017-2018, le 5 juillet 2017, à Paris.  (MAXPPP)