Info médias, France info

Caroline Monnot, directrice de la rédaction du "Monde" : "Au Monde, on ne pense pas tous la même chose, on n’est pas "Marianne" !"

La directrice de la rédaction du quotidien du soir s’explique pour la première fois sur la polémique née d’un dessin publié dans ses colonnes.

Caroline Monnot, directrice de la rédaction du journal \"Le Monde\".
Caroline Monnot, directrice de la rédaction du journal "Le Monde". (CAPTURE D'ECRAN DAILYMOTION)

La directrice de la rédaction du quotidien du soir s’explique pour la première fois sur la polémique née d’un dessin publié dans ses colonnes. Tout a commencé mardi 19 janvier. Dans une newsletter du Monde, Xavier Gorce évoque l’inceste dans un de ses dessins, à travers un pingouin qui dit à un autre : "Si j'ai été abusé par le demi-frère adoptif de la compagne de mon père transgenre devenu ma mère, est-ce un inceste ?" De nombreux internautes s’indignent sur les réseaux sociaux, accusant le dessinateur de se moquer des victimes d’inceste et d’être transphobe.

Caroline Monnot, nommée directrice de la rédaction depuis le 1er janvier, présente alors les excuses du quotidien et reconnaît une erreur en ayant publié ce dessin. Lâché par sa hiérarchie, Xavier Gorce annonce qu’il s’en va. "L'équipe qui s’est occupée du croquis est à Los Angeles. C'est une personne seule qui est responsable de cette publication mais elle a aussi beaucoup d'autres tâches et ne peut pas trancher seule. Ce qui est une erreur de notre part. Au journal, tout se décide collectivement et là ça n'a pas été le cas, je le regrette, ce dessin n'a fait l'objet d'aucune discussion", explique Caroline Monnot sur franceinfo.


Mais une fois publié, pourquoi le dénoncer ? "Je le juge problématique. À la rédaction, une équipé dédiée travaille en ce moment sur les questions d'inceste, un sujet qui a été minoré pendant trop longtemps, et ce dessin a pu choquer des membres de l'équipe, et de la rédaction plus généralement", explique Caroline MonnotLa directrice se défend en revanche d'avoir cédé à la pression des réseaux sociaux. C’est notamment ce qu’elle a dit à sa rédaction, convoquée hier après-midi tandis que des voix s’élevaient contre la prise de position de la direction.

Vendredi dernier, c’est le dessinateur Plantu qui a annoncé son départ du Monde, où il travaillait depuis près de cinquante ans. Un départ sans lien avec la polémique Gorce puisqu’il a décidé de prendre sa retraite. "Nous sommes en discussion avec Plantu depuis six mois. Ce sont les dessinateurs de l'association Cartooning for Peace qui vont prendre le relais à tour de rôle. Et je souhaite féminiser le dessin de presse", précise Caroline Monnot.

Caroline Monnot, directrice de la rédaction du journal \"Le Monde\".
Caroline Monnot, directrice de la rédaction du journal "Le Monde". (CAPTURE D'ECRAN DAILYMOTION)