Audrey Fleurot de retour dans "HPI" sur TF1 : "Il y aura une saison 3, mais j’ai peur de faire la saison de trop"

écouter (8min)

La série avait affolé les compteurs en 2021, avec plus de 10 millions de téléspectateurs à chaque épisode.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Audrey Fleurot, l'actrice principale de la série HPI sur TF1. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La tornade rousse est de retour ! Audrey Fleurot reprend ce soir son rôle d'enquêtrice loufoque dans HPI sur TF1. La première saison avait fait exploser l'audience : 11 millions et demi de fans en moyenne pour chaque épisode, replay inclus. Un téléspectateurs sur deux regardait TF1. 52% des femmes responsables des achats de moins de 50 ans, la cible favorite des annonceurs, celle qui permet de fixer le tarif des spots de pub. C’était du jamais vu depuis 2005 !

"Un personnage tellement haut en couleurs, qui m’offre une telle liberté"

HPI est la troisième série française la plus suivie de l'histoire après Dolmen et Le Comte de Monte-Cristo. Même Capitaine Marleau est battue à plate couture. Les 8 épisodes sont dans le Top 20 des meilleures audiences de 2021. Des chiffres qui donnent une pression supplémentaire à l’actrice Audrey Fleurot : "Ce succès nous a dépassés, on ne pouvait pas s’attendre à un tel succès. J’ai mis beaucoup de moi-même dans le personnage, j'improvise beaucoup, donc si ça n’avait pas marché, ça aurait été beaucoup plus douloureux que pour n’importe quelle autre série. J’aurais vécu ça comme une forme de désamour. Donc c’est rassurant, flatteur, mais c’est un peu un cadeau empoisonné car ça met une pression folle pour la saison 2. J’ai une responsabilité sur les épaules qui n’est pas facile."

Dans HPI, Audrey Fleurot incarne Morgane Alvaro, haut potentiel intellectuel, avec un cerveau en plein ébullition, une mémoire incroyable, des associations d'idées que personne ne fait, mais aussi sans filtre, avec un franc-parler qui frise la vulgarité.

"C'était une proposition de personnage audacieuse et de comédie assez forte, j'avais envie de beaucoup d'auto-dérision"

Audrey Fleurot

à franceinfo

Connue pour ses rôles dans Un village français, Engrenages, Le bazar de la charité ou Kaamelott, Audrey Fleurot a changé de catégorie grâce à HPI. Elle est devenue une star, un phénomène, la comédienne la plus bankable de la télé. Les propositions ne cessent d’affluer depuis un an : "HPI me prend beaucoup de temps mais c’est important de faire d’autres choses à côté. Cela dit, Morgane est un personnage tellement haut en couleurs, qui m’offre une telle liberté, que ce n’est pas évident de trouver des projets aussi enthousiasmants. Je n’ai pas encore envie de la lâcher, il y aura donc une saison 3, mais j’ai peur de faire la saison de trop. J’ai envie de l’incarner tant qu’on arrivera à monter les curseurs à chaque fois et tant que je m’amuserai."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.