Info médias, France info

Anne Viau, directrice artistique de la fiction du groupe TF1 : "un énorme coup de cœur pour le personnage " joué par Audrey Fleurot dans "HPI"

"HPI", c'est l'histoire d'une femme de ménage qui a un quotient  intellectuel très élevé. Elle est vite repérée par la police qui lui demande de l'aide. Série diffusée sur TF1 jeudi 29 avril à 21h05.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Audrey Fleurot, comédienne.
Audrey Fleurot, comédienne. (FRANCK CASTEL / MAXPPP)


HPI est une nouvelle série de TF1, mêlant polar et comédie et reposant beaucoup sur le duo de comédiens Audrey Fleurot et Mehdi Nebbou. HPI, un acronyme pour Haut Potentiel Intellectuel qui qualifie le personnage Morgan Alvaro joué par la comédienne. "Une héroïne haute en couleurs avec une forte personnalité, pleine de fantaisie qui vient perturber le ronron d’une équipe de policiers, et notamment le personnage joué par Mehdi Nebbou, qui est plutôt stricte et va être chamboulé par cette tornade qui débarque au commissariat, résume la directrice artistique de la fiction du groupe TF1, Anne Viau. On est parti sur un duo de personnages très opposés."
Rompant avec son image, Audrey Fleurot se retrouve dans un rôle à contre-emploi. C’est "une actrice caméléon, capable de tout interpréter, explique Anne Viau. C’est vrai qu’on l'a vue dans des registres plutôt de femme fatale, assez froide. Et là, elle a apporté beaucoup d’elle-même à son personnage. Elle a d’ailleurs en partie participé à l’écriture, amené beaucoup de fantaisie, beaucoup d’humour. Elle y tenait beaucoup."

"Il faut surprendre, il faut explorer de nouveaux territoires"


Dans HPI, on retrouve une équipe habituée aux fictions de TF1, avec à la création, le trio Nicolas Jean, Alice Chegaray-Breugnot, Stéphane Carrié (Alice Nevers, RIS, Profilage…) et à la réalisation, Vincent Jamain (Balthazar). "On travaille avec des gens différents. Cependant, il est vrai qu’on a une relation privilégiée avec ces producteurs, avec qui on avait notamment 'La Mante' qui avait fait un énorme carton", rappelle la responsable de la fiction de TF1. Face à la concurrence de plus en plus forte dans les séries, "Il faut surprendre, il faut explorer de nouveaux territoires. On l’a avec ce personnage haut en couleurs mais on le fait aussi avec des séries fantastiques, avec le renouveau de séries historiques…", estime Anne Viau. Et que ce soit avec des adaptations ou avec des créations originales, pour la directrice artistique, qui annonce des nouvelles séries en production comme Syndrome E et Les Combattantes. Pour HPI, elle reconnaît avoir eu "un énorme coup de cœur pour le personnage. On a tout de suite été séduits et pensé à Audrey Fleurot pour l’incarner. Et pour ce concept qui repose sur l’intelligence d’un personnage, qui est original." dit pour conclure Anne Viau.

 

Audrey Fleurot, comédienne.
Audrey Fleurot, comédienne. (FRANCK CASTEL / MAXPPP)