Info culture, France info

Molières 2016 : Alex Lutz se prend les pieds dans le tapis

La 28ème Nuit des Molières consacre d’excellents spectacles mais le maître de cérémonie n’a pas été à la hauteur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Michel Bouquet et Alex Lutz aux Folies Bergère le 23 mai 2016 © Gettyimages)

L’humoriste Alex Lutz qui présentait la soirée et qui avait carte blanche n’a pas été très inspiré : trop de mauvais sketches interminables ont rendu la soirée indigeste, sauvée par deux moments d’émotion : le Molière d’honneur remis à Fabrice Luchini par Michel Bouquet, les deux comédiens ont été longuement ovationnés par la salle, et le Molière du seul en scène décerné à Andréa Bescond pour "Les chatouilles". Le spectacle raconte l’histoire d’une fillette qui de huit à douze ans subit les attouchements d’un ami de la famille. La comédienne a dédié son prix à toutes les victimes de la pédophilie : "Vous les victimes, il faut que vous marchiez la tête haute parce que vous avez survécu et que c’est un bonheur d’avoir survécu à ça"  a déclaré Andréa Bescond qui a exhorté tous ceux qui l’écoutaient à se lever pour mener le combat contre la pédophilie.

Le théâtre public, grand gagnant de la soirée

Ça ira , grande fresque sur la révolution française, signée Joël Pommerat remporte trois Molières dont ceux du meilleur spectacle et du metteur en scène. Joël Pommerat s’est aussi vu décerner un quatrième Molière pour Pinocchio, un spectacle jeune public.

Charles Berling et Dominique Blanc remportent le Molière du comédien et de la comédienne dans le théâtre public. La nouvelle pensionnaire de la Comédie Française a ainsi reçu le troisième Molière de sa carrière.

Dans le théâtre privé, Catherine Frot remporte elle un deuxième Molière en vingt ans avec Fleur de cactus, une pièce de boulevard, mise en scène par Michel Fau. Le Molière du meilleur comédien revient à Wladimir Yordanoff pour son rôle dans Qui a peur de Virginia Woolf, pièce qui se voit décerner deux Molières. Les Cavaliers , adapté du roman de Joseph Kessel, obtient le Molière du meilleur spectacle.

Audrey Azoulay interpellée sur le dossier des intermittents

"Défendons le théâtre, Madame la ministre, protégez-le et ça ira"  a insisté Yannick Choirat, un des comédiens de la pièce Ça ira . Un peu plus tôt, Didier Brice, Molière du comédien dans un second rôle, avait lu un texte pour rappeler la nécessité de l’entrée en vigueur au 1er juillet de l’accord sur l’assurance chômage récemment signé par les syndicats et les employeurs du secteur.

Avant le lancement de la soirée, une trentaine de personnes dont des militants de la CGT spectacle avaient également manifesté devant la salle, placée sous très haute protection policière.

(Michel Bouquet et Alex Lutz aux Folies Bergère le 23 mai 2016 © Gettyimages)