Info culture, France info

Le polar rural de Pierric Guittaut

Pierric Guittaut publie, dans la série noire Gallimard, La fille de la pluie. Un roman policier qui se passe dans le Berry.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Pierric Guittaut vit et travaille dans la Sologne
Berrichonne, il aime cette campagne et ses paysans, ce monde rural oublié où
débarque un clerc de notaire nantais qui va se retrouver au milieu de vieilles
histoires familiales. L'auteur joue des clichés mais, en sortant ses personnages
de la caricature, Pierric Guitaut dresse des portraits subtils d'êtres meurtris,
dans un décor connu.

Tension psychologique

Ce polar joue beaucoup plus la tension psychologique que la
gâchette. On est dans la campagne d'aujourd'hui, villages désertés, bistrots sans
vie, petites exploitations que les jeunes ne veulent pas reprendre. C'est un
livre en odorama, qui sent la paille mouillée, la terre, la sueur des hommes au
labeur, le parfum bon marché des femmes et le sang bien sûr, mais très tard
dans l'intrigue.

Clerc de notaire et fille de la pluie

Le clerc de notaire arrivé dans ce village une nuit d'orage va
déclencher par maladresse une série de catastrophes, reviennent alors à la
surface les secrets de deux familles rivales, tromperies, identités cachées,
Pierric Guittaut préfère cette violence là, à celle des flingues.

La fille de la pluie, c'est Morgane, une gamine rebelle au
corps incendiaire qui brûle l'esprit des hommes, l'autre personnage féminin est
une émouvante paysanne, aux hanches larges et au cœur gros.

►►►Lire un extrait de La fille de la pluie

(©)